Conférence: Adopter un mode de vie écoresponsable

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
Conférence: Adopter un mode de vie écoresponsable
(Photo : courtoisie)

CENTRE-DU-QUÉBEC.  Pour souligner le jour de la terre, l’Association des groupes en éducation populaire autonome (AGÉPA) du Centre-du-Québec invite la population à se familiariser avec les façons d’adopter un mode de vie écoresponsable.

Cette conférence gratuite sera animée par Camille Defoly, conférencière pour l’organisme Jour de la terre et aura lieu le 22 avril à 19h au grand auditorium du Cégep de Victoriaville.

Cet atelier propose aux participants de reprendre le pouvoir sur leur empreinte écologique au quotidien par le biais d’outils et d’astuces simples et efficaces. Chacun de nos choix est une opportunité d’adopter des habitudes pour préserver l’environnement notamment en matière d’alimentation, d’habitation et de transport.

L’événement vise, entre autres, à démystifier notre système de tri et de valorisation des matières résiduelles en présentant des solutions pour optimiser nos actions en matière de recyclage et de compostage. On proposera également des choix plus éclairés concernant l’alimentation durable.

Certains se sentent impuissants face à l’urgence climatique. Ils pensent que modifier certaines habitudes de vie ne changera rien à la dégradation de l’environnement. « Pourtant, chaque geste individuel compte. Adopter des comportements écoresponsables, c’est réalisable pour agir dans le but d’améliorer notre environnement, mais il faut le faire maintenant », estime François Duguay, coordonnateur de l’AGÉPA.

Ce type de conférence est l’occasion idéale pour donner une emprise aux citoyens concernant l’action climatique. « Pour qu’un projet commun concernant l’action climatique puisse se réaliser, les citoyens doivent en faire partie. Nous souhaitons leur donner des moyens accessibles pour réaliser que s’impliquer chaque jour pour améliorer l’environnement, c’est faisable et pas si compliqué », affirme M. Duguay.

Au Québec, on célèbre le Jour de la Terre depuis 1995 en organisant des activités accessibles à tous afin de les sensibiliser face aux enjeux environnementaux. Au fil des ans, le Jour de la Terre est devenu le plus grand mouvement environnemental participatif de la planète.

La transformation sociale et l’éducation populaire autonome sont au cœur de la mission de l’AGÉPA qui regroupe 34 organismes dans les cinq MRC du Centre-du-Québec. (SP)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires