Campagne de sensibilisation contre la fatigue au volant à la SPIPB

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Campagne de sensibilisation contre la fatigue au volant à la SPIPB
La SAAQ a ciblé la SPIPB afin d'y tenir une campagne de sensibilisation contre la fatigue au volant. (Photo : Stéphanie Paradis)

BÉCANCOUR.  La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) a ciblé la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour afin d’y tenir une campagne de sensibilisation contre la fatigue au volant. Dès aujourd’hui, et pour les mois à venir, des actions seront prises dans ce secteur qui comporte une clientèle plus à risque qu’ailleurs dans la province.

Des affiches sur lesquelles on peut lire « Ne fermez pas les yeux. La fatigue au volant, c’est sérieux. » ont déjà été installées partout sur le territoire de la SPIPB. Avec ce slogan, en plus de faire référence directement au geste de s’endormir au volant, on souhaite rappeler à la population l’importance de ne pas nier le problème.

« On a beau avoir un bon véhicule ou de bons réflexes, c’est généralement notre comportement qui va faire en sorte que le nombre d’accidents va diminuer. C’est pourquoi il est important pour la SAAQ d’effectuer des activités de sensibilisation et de prévention auprès de la population », explique Alexandre Dombrowski, conseiller en relation avec le milieu pour la SAAQ.

Selon les données recueillies par la SAAQ, les personnes les plus à risque de subir la fatigue au volant sont les hommes dans une proportion de 68%. Également, les horaires de travail atypiques sont susceptibles d’augmenter les risques. Ces sont deux données qui ciblent tout particulièrement les usagers de la route dans le parc industriel.

La SAAQ avait tout d’abord ciblé la MRC de Bécancour, car il s’agit d’une des MRC où le taux d’accidents est le plus élevé. « Sur les 104 MRC du Québec, la MRC de Bécancour est présentement en 99e position en ce qui concerne les accidents liés à la fatigue au volant. Également, 55% des accidents qui sont causés par la fatigue arrivent dans des milieux ruraux et 28% surviennent dans des routes de 90 km. On a tout le cocktail qui favorise les accidents avec la fatigue au volant », illustre M. Dombrowski.

La fatigue au volant est une des causes les plus citées par les services policiers pour les accidents mortels au Québec. C’est près d’un accident sur quatre qui implique la fatigue au volant, soit 23% dans le cas des accidents mortels et 22% dans l’ensemble des accidents avec blessures corporelles au Québec.

Au cours des prochains mois, d’autres actions seront mises en œuvre dans le parc industriel et portuaire de Bécancour. Au cours de l’été, les cadets de la Sûreté du Québec tiendront des activités de sensibilisation dans le parc auprès des travailleurs. Plus tard dans l’année, les entreprises qui souhaitent s’impliquer davantage pourront accueillir des ateliers de sensibilisation afin de discuter de fatigue au volant et de participer à la recherche de solution pour arrêter et prévenir la fatigue au volant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires