Zachary Bolduc sur une belle lancée

Zachary Bolduc sur une belle lancée
«J’ai des membres de ma famille qui ont pris une loge pour mon match à Victoriaville. Je suis content que les gens de chez nous me suivent» - Zachary Bolduc

HOCKEY. La première première moitié de saison de Zachary Bolduc dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) s’avère productive pour le Bécancourois. Avec une moyenne de près d’un point par match, l’attaquant de seulement 16 ans fait sa place au sein de l’Océanic de Rimouski.

«En passant du Midget AAA au junior majeur, je savais que j’allais avoir une période d’adaptation. C’est beaucoup plus fort, mais ça va bien. Je dois trouver des moyens pour me démarquer», explique le jeune homme.

«J’ai un bon début de saison, mais c’est important de continuer. Je suis vraiment content à Rimouski. On a une belle gang de gars. On a du fun et on aspire aux grands honneurs, souligne celui qui ne regrette pas son choix d’avoir quitté les Musketeers de Sioux City de United States Hockey League après deux matchs. J’ai essayé le côté américain, mais je trouvais que le junior me correspondait mieux.»

Zachary Bolduc est également enchanté de la qualité de l’accueil de l’organisation de l’Océanic de Rimouski.

Un sentiment réciproque pour son entraineur, Serge Beausoleil: «Je suis content de son rendement. Zachary est en constante progression. C’est un gars qui est plaisant à coacher. Il est réceptif et très compétitif. À 16 ans, il a encore des choses à améliorer, c’est certain. Ceci dit, il a déjà des qualités incroyables en ce qui a trait à la vision du jeu, de son maniement de rondelle et la qualité de son tir. Il est aussi capable d’être physique. Il n’y a rien sur une patinoire qu’il ne soit pas capable de faire.»

Présent depuis les débuts de la concession en 1995, Michel Germain a vu de près les Sydney Crosby et Vincent Lecavalier lors de leur séjour dans la LHJMQ. Sans mettre Zachary Bolduc dans la même catégorie que ces futurs membres du Temple de la renommée du hockey, le descripteur des matchs de l’Océanic n’hésite cependant pas à le qualifier de «joueur exceptionnel».

«À 16 ans, Zachary présente des qualités qui s’apparentent à celles d’Alexis Lafrenière au même âge. C’est un joueur qui est brillant avec la rondelle. Il ne panique pas en possession du disque. Il voit bien le jeu. Il m’impressionne», soutient Michel Germain.

Notons que Zachary Bolduc sera admissible au repêchage de la Ligue nationale en 2021. «C’est mon rêve depuis que je suis petit d’être repêché dans la LNH. Jouer dans la Ligue nationale, c’est certain que je vais mettre les efforts pour y arriver. J’y pense un peu, mais en ce moment, je suis à Rimouski et je me concentre sur ce que je peux contrôler», conclut-il.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des