Vivre dans Nicolet-Bécancour – Madame Nadine Watters

Par superadmin
Vivre dans Nicolet-Bécancour – Madame Nadine Watters

Recrutée par le Comité de Développement et de Fierté de Manseau (CDFM), en 2001, à titre de coordonnatrice, cette technicienne comptable a vite démontré qu’elle pouvait dépasser ce rôle et travailler globalement au développement de la municipalité de Manseau et de ses citoyens. Elle mise donc sur leur potentiel, sa conviction profonde étant que, tout comme la municipalité, l’individu doit en arriver à se prendre en main, Pour ce faire, cependant, il faut lui donner la possibilité d’acquérir les outils nécessaires.

Un des outils qu’elle privilégie est la formation, En ce sens, pendant plusieurs années, elle a été l’instigatrice, deux fois l’an, d’une programmation de cours divers. Les citoyens de la municipalité, de même que des environs, ont donc eu accès à des formations axées autant sur le développement personnel et culturel (peinture, sculpture, dessin, vitrail) que sur la forme physique (« t-boxe », tai-chi, yoga, danse). Elle n’a pas hésité non plus à travailler avec certaines entreprises afin de permettre à leurs travailleurs d’acquérir une formation académique plus poussée (5e secondaire, anglais) ou des compétences exigées dans le milieu de travail (Santé et sécurité au travail, RCR).

Au niveau du développement municipal, elle a particulièrement orienté ses efforts à faire la promotion de la municipalité dans le but d’y attirer autant les entreprises que les particuliers. C’est dans cet esprit qu’elle a permis à la fête « Manseau en harmonie » d’atteindre, avec le temps, l’importance qu’on lui connaît qui, sans être de niveau régional, dépasse tout de même les frontières locales.

Très préoccupée par la concertation des organismes du milieu à travailler dans le sens commun, elle n’hésite pas, à multiplier les interventions pour favoriser cet objectif, accompagnant les individus et les organismes qui font appel à elle dans différentes démarches tant dans son rôle de coordonnatrice qu’à titre de bénévole dans le milieu. Le comité du Centenaire, entre autres, a ainsi pu bénéficier de son expertise dans sa recherche de sources de financement et dans ses opérations comptables.

Une autre facette importante de son implication concerne l’amélioration de la qualité de vie du milieu. C’est ainsi que, par son action, la municipalité s’est dotée d’un parc de la famille, d’enseignes municipales plus attractives, d’une fresque géante représentant un attrait touristique intéressant, d’une place des bâtisseurs au coeur du village, de jardinières de fleurs décoratives et récurrentes d’année en année, etc.

On peut dire que madame Watters est dotée d’une imagination fertile et d’un sens pratique peu commun lui permettant de souvent mener de front et a bien plusieurs projets importants. Et, au fil des ans, elle a su se tailler une réputation de personne-ressource de premier plan pour la collectivité de Manseau et le réseau de contacts qu’elle a établi au niveau local et régional.

Directrice générale de la municipalité, depuis l’automne 2008, on peut dire assurément que madame Watters a su mettre à profit et transférer les compétences acquises au cours des sept années et demie durant lesquelles elle a agi en tant que coordonnatrice du CDMF. N’est-ce pas ce qu’elle préconise depuis des années…? Guy Saint-Pierre, Maire de Manseau Texte tiré du document intitulé Histoires à succès, Mille et une façon d’apprendre, dans le cadre de la semaine québécoise des adultes en formation.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des