Virage à droite sur le boulevard: les interdictions seront maintenues

Virage à droite sur le boulevard: les interdictions seront maintenues

On compte douze interdictions de tourner à droite au feu rouge à Nicolet.

Crédit photo : Le Courrier Sud - Sébastien Lacroix

SIGNALISATION. Le ministère des Transports a décidé de maintenir toutes les interdictions de virage à droite au feu rouge aux intersections du boulevard Louis-Fréchette, à Nicolet.

On se souviendra qu’en août 2016, la Ville avait demandé au MTQ d’analyser leur pertinence et de revoir leur stratégie, jugeant que certaines d’entre elles n’étaient peut-être plus nécessaires. D’autant plus qu’il est autorisé partout au Québec depuis 2003 et que le tout pouvait amener un irritant pour plusieurs automobilistes.

C’est à partir des critères du Guide de mise en œuvre du virage à droite au feu rouge que le MTQ a basé son analyse, explique Marie-Ève Turner, la directrice générale par intérim de la Direction de la Mauricie-Centre-du-Québec, dans une correspondance publique adressée à la Ville de Nicolet.

Elle y explique les éléments qui ont mené à la décision prise par le Ministère pour trois des quatre intersections où il y a des virages à droite au feu rouge sur le boulevard.

D’abord, au coin de la rue Monseigneur-Courchesne (route 259), la direction régionale fait valoir que le panneau doit être maintenu en raison de la présence de traverses sonores pour les piétons.

Pour ce qui est de l’intersection du rang du Grand-Saint-Esprit et de la route du Port, le MTQ juge que la distance de visibilité est insuffisante pour assurer des virages à droite sécuritaires. Il note la présence de courbes sur la route du Port et le rang du Grand-Saint-Esprit.  À cela s’ajoute les nombreuses voitures qui peuvent se trouver dans le stationnement de la station-service.

Dans le cas des rues Frère-Dominique et du Carmel, le MTQ rappelle que la décision avait été prise conjointement avec la Ville de Nicolet, en 2009, lors de la mise à jour de la synchronisation des feux de circulation. L’objectif étant d’assurer la sécurité des piétons lors de la traversée en raison de la proximité d’une école primaire.

«On comprend qu’ils ont des critères, mais où l’on est le plus déçu, c’est au coin du Grand-Saint Esprit et de la Route du Port, en raison de la configuration de la route, a admis la mairesse Geneviève Dubois. On a eu plusieurs demandes pour faire enlever les panneaux et c’est pourquoi nous avons fait la demande, mais là, le dossier est clos.»

Pour ce qui est de l’intersection de la rue Mgr-Brunault, où l’on retrouve aussi des interdictions de virage à droite, le MTQ n’a pas rendu de constats dans son analyse. C’est que celle-ci ne faisait pas partie de la demande de la Ville de Nicolet, selon ce qu’il nous a été permis d’apprendre.

Au total, on comptera toujours douze interdictions de tourner à droite au feu rouge sur le boulevard Louis-Fréchette (route 132), qui est de juridiction provinciale. Seules les intersections avec les rue Notre-Dame et Saint-Jean-Baptiste, à l’entrée de la ville, ainsi qu’Éloi-De Grandmont et l’entrée du Tim Horton, sont les deux seules où il n’y a pas de panneau.