Une websérie pour comprendre les MDJ

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Une websérie pour comprendre les MDJ

RÉGIONAL. La Brigade ado, c’est quatre maisons des jeunes des différents secteurs de Bécancour qui se sont réunies afin de maximiser leurs forces et leurs réalités. Son premier projet: une série web pour démystifier le rôle des maisons des jeunes.

La Brigade ado a été créée lorsque le projet Pédagos X-Trêmes, qui regroupait les MDJ des secteurs de Bécancour, Gentilly, Sainte-Gertrude et Sainte-Angèle-de-Laval, a été dans l’obligation de prendre fin à cause de la pandémie. Pédagos X-Trêmes offrait la chance aux jeunes de vivre des activités sportives hors de l’ordinaire, comme du tir à l’arc et de la plongée. « On s’était rassemblé pour pouvoir faire vivre des expériences à des jeunes qui sont plus difficiles à organiser seul. Une maison des jeunes toute seule peinera, par exemple, à louer un équipement dispendieux comme celui de Bubble Soccer », explique Francis Carpentier, intervenant à la MDJ La Forteresse.

C’est donc en janvier dernier que M. Carpentier a eu l’idée de regrouper à nouveau les quatre maisons des jeunes afin de mettre sur pieds La Brigade ado. « Ce qu’on voulait faire, c’était de se retrouver afin de se partager des outils afin de passer à travers la période pandémique d’une meilleure façon. » Le premier projet de La Brigade ado, la série Web Des maisons pas comme les autres, comprend 9 vidéos qui servent à démystifier les réalités des maisons des jeunes et à informer à leur sujet.

Avec ces vidéos, on veut sécuriser les gens, leur dire qu’une MDJ est un bel endroit où les jeunes sont bien encadrés et qu’il y a des intervenants qualifiés sur place, explique M. Carpentier. On veut aussi rassurer les gens avec la COVID-19. Dans le 2e épisode de la série Web, on montre qu’on a des mesures sanitaires strictes ». Dans les vidéos, on découvre également le rôle des maisons des jeunes dans la vie communautaire ainsi que les services qu’elles peuvent offrir aux adolescents.

« On sait également qu’il subsiste des préjugés face aux maisons de jeunes. On entend encore des gens dire que les jeunes dans les MDJ peuvent venir boire et consommer. C’est une réalité qui est d’une tout autre époque complètement », déplore l’intervenant.

Les vidéos peuvent être visionnées directement sur la page Facebook de La Brigade ado. Cette page servira également à partager la tenue d’activités estivales des MDJ. C’est aussi via Facebook que le nom de la websérie a été choisi par un concours lancé chez les jeunes usagers des MDJ!

Bien que la première saison de la série Web Des maisons pas comme les autres soit complétée, les intervenantes des MDJ des secteurs de Bécancour n’excluent pas la possibilité d’utiliser ce médium à nouveau à l’avenir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires