Une version allégée pour la Marathon des couleurs

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Une version allégée pour la Marathon des couleurs
L'édition 2021 du Marathon des couleurs se tiendra le 10 octobre prochain au Parc écologique Godefroy. (Photo : Facebook)

BÉCANCOUR.  Alors que le Marathon des couleurs n’avait pas pu tenir d’édition en 2020, le comité organisateur s’est retroussé les manches afin d’offrir une version allégée et consciencieuse des règles sanitaires pour l’automne 2021, le 10 octobre prochain.

Le Marathon des couleurs, qui se déroule chaque année au Parc écologique Godefroy, ne propose pas cette année le 15 km, le demi-marathon et le marathon. Seules les courses de 1 km, 5 km et 10 km auront lieu.

Habituellement, les courses de 15 km et plus passent par la route 132, mais comme les travaux de reconstruction du pont surmontant la rivière Godefroy n’étaient pas terminés au moment d’organiser l’événement, des distances plus courtes ne passant pas par ce secteur ont été privilégiées.

« Les départs et les arrivés se font tous au même endroit dans le Parc écologique, et les trajets ses dirigent vers le quartier résidentiel. Les parcours de 1 km et 5 km sont identiques aux années passées, alors que le 10 km fait deux fois la boucle du 5 km », explique Philippe Lupien, organisateur bénévole du Marathon des couleurs.

Le nombre de coureurs pour l’édition 2021 a été limité à un maximum de 500 pour l’ensemble des trois parcours, pour autant de spectateurs qui devaient également s’inscrire au préalable. Ce sont près de 1500 coureurs de moins que les éditions précédentes qui prendront part à l’événement cette année.

M. Lupien explique que chaque distance aura son heure de départ afin que tous les participants et les spectateurs puissent quitter le site du Parc écologique Godefroy avant l’arrivée des participants et des spectateurs de la distance suivante. Également, chaque départ sera séparé par vague de 50 personnes.

Des coureurs enthousiastes pour le marathon des couleurs

Selon M. Lupien, les coureurs sont au rendez-vous cette année! « En moins de 72 h, on a vendu les 500 places disponibles. C’est ce à quoi on s’attendait aussi, parce que c’est une des belles courses dans la région, habituellement une grosse course aussi. Les gens l’aiment beaucoup et elle a un bon rapport qualité-prix, dans le sens qu’elle n’est pas si chère pour sa belle ambiance et son beau site », mentionne l’organisateur.

Philippe Lupien mentionne également que la tenue du Marathon des couleurs, même si moins de participants sont admissibles sur le site cette année, représente une motivation pour les sportifs de continuer à courir en temps de pandémie. « Ça leur donne le sourire, parce qu’il n’y avait pas de course depuis plusieurs mois, voire plusieurs années. Tout ça fait en sorte qu’ils attendaient la course avec impatience », ajoute-t-il.

« On a hâte, tant pour les coureurs que pour nous! C’est le fun d’organiser une belle course aux gens de la région. On n’a pas eu ce sentiment-là l’année passée, et dans le contexte global, c’était plate! », avoue M. Lupien.

« Il y a toujours de belles victoires autour de la course à pied et des histoires personnelles pour chacun des coureurs et coureuses. Ça va être plaisant et positif de revivre ça. On va parler de course à pied et essayer de ne pas mettre l’accent sur ce qu’on vit depuis un an et demi! », conclut M. Lupien.

À noter que le 10 octobre prochain, aucun coureur ou spectateur supplémentaire ne sera accepté sur le site le matin même de l’événement, et aucun changement de dossard ne sera effectué. Les organisateurs ont choisi de prendre le plus de précautions possible pour éviter toute erreur dans le registre. « On met toutes les chances de notre bord, comme on dit! », lance M. Lupien. D’ailleurs, le passeport vaccinal est exigé à tous ceux qui participeront d’une manière ou d’une autre au Marathon des couleurs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires