Une «Route bleue» dans la région

Stéphane Lévesque, initiative de journalisme local, icimédias
Une «Route bleue» dans la région

RÉGION. Depuis le début de l’été, un nouveau tronçon de la Route bleue est identifié sur le fleuve Saint-Laurent en Mauricie.

C’est le Comité ZIP Les Deux Rives qui assure la coordination de la nouvelle Route bleue de l’estuaire. Ce tronçon s’étale de Trois-Rivières à Portneuf et regroupe la ville de Trois-Rivières, ainsi que les MRC de Bécancour, des Chenaux, Lotbinière et Portneuf.

«L’année 2020 servira essentiellement à planifier les futurs parcours, à structurer les partenariats et à identifier les éléments à mettre en valeur et à protéger. Certains parcours seront testés cet été pour évaluer plusieurs éléments, dont l’accessibilité et les éléments relatifs à la sécurité des usagers», explique Guillaume Delair, chargé de projet qui indique que les Routes Bleues sont en processus de relance au Québec.

La nouvelle offre d’expérience sur ce tronçon sera ainsi davantage mise de l’avant en 2021.

Les Routes bleues ont aussi pour objectif d’offrir aux amateurs de sports à pagaie la possibilité de redécouvrir le fleuve Saint-Laurent.

«En plus d’être un vecteur récréotouristique intéressant pour chaque région du Québec, les Routes bleues sont aussi une source de transmission de connaissances, que ce soit au niveau de l’histoire, de la géologie de notre territoire ou de l’apprentissage sur la biodiversité du fleuve Saint-Laurent. Le fleuve est une richesse. Il nous importe de le faire redécouvrir à la population, mais aussi de le respecter et d’apprendre à mieux le protéger. Sa santé est aussi un gage de notre santé. À nous d’y contribuer et l’expérience Route Bleue est un moyen d’y parvenir par la sensibilisation des pratiquants», ajoute Guillaume Delair.

Les Routes bleues font partie d’un grand ensemble appelé les Sentiers maritimes du Saint-Laurent coordonné par Canot-Kayak Québec. Pour le moment, on en retrouve quatre, soit la Route bleue du Grand Montréal, la Route bleue de l’estuaire fluvial, la Route bleue de la Gaspésie et la Route bleue du sud de l’estuaire.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des