Une piste d’hébertisme au Mont-Bénilde dès cet été?

Photo de Sébastien Lacroix
Par Sébastien Lacroix
Une piste d’hébertisme au Mont-Bénilde dès cet été?
La présidente du conseil d'établissement, Julie Montembeault, a présenté la piste d'hébertisme aux élèves de troisième année. (Photo : Sébastien Lacroix)

BÉCANCOUR. Une piste d’hébertisme qui serait accessible pour les jeunes de l’école des Perséides et pour la population sera construite à l’arrière du Faubourg du Mont-Bénilde.

La direction espère être en mesure d’installer les modules dès cet été afin qu’ils soient en place lors de la prochaine année scolaire. Un besoin pour les élèves de l’école. Puisque dès l’an prochain, on commencera à en accueillir des plus vieux, alors qu’en ce moment, l’école couvre seulement de la maternelle à la troisième année.

C’est d’ailleurs pour les élèves de 2e et de 3e cycle que la piste d’hébertisme sera ajoutée au carré de sable utilisé par les plus petits. «Ceux du premier cycle et du préscolaire sont plus dans l’imaginatif. Ce qui est dans les valeurs de notre école», souligne la présidente du conseil d’établissement, Julie Montembeault.

«Ils s’amusent! Ils ramassent des bouts de bois et se font des tipis, courent après les sauterelles l’été, etc. Ils ont beaucoup de plaisir, mais on pense que pour le 2e et surtout le 3e cycle qui s’en vient, on a besoin d’activités un peu plus dirigées et de séparer les zones. Je crois qu’ils seront plus dans le concret et à faire de l’activité physique, continue-t-elle. Ça s’inscrit dans la volonté de la commission scolaire, d’avoir plus de temps d’activité sportive par jour et l’objectif de la Ville de Bécancour de favoriser les saines habitudes de vie.»

Lors d’une conférence de presse organisée en présence de la classe de 3e année, la semaine dernière, elle a présenté aux élèves un projet qui regroupe une dizaine de stations d’activité dans lesquelles ils pourront bientôt s’amuser.

Ceux-ci seront répartis dans un espace d’environ 3400 pieds carrés (93 par 37). On y trouvera par exemple des roues de tracteurs, des barreaux, des montées en cordes, des poutres et différents jeux d’équilibre.

Une piste qui sera accessible pour les élèves durant la journée, mais également pour les gens de la communauté, les soirs et les fins de semaine. Il sera possible d’y faire des activités en famille ou encore venir s’entraîner pour des émissions de parcours extrême!

Une activité de financement tout en humour

Le projet de piste d’hébertisme pour l’école es Perséides est évalué à plus ou moins 75 000$ et fait l’objet d’une campagne de financement depuis l’an dernier.

Pour une deuxième année consécutive, un gala d’humour a été annoncé pour amasser des fonds. Celui-ci se tiendra le 27 avril prochain, au Faubourg Mont-Bénilde, à 20h.

Il mettra en vedette Maude Landry, récipiendaire du prix découverte de l’année au gala des Oliviers, Vincent C, un illusionniste international dont la magie est pour adulte seulement, et Antoni Remillard, un humoriste de la relève qui fait actuellement la première partie de Mariana Mazza.

Les billets sont en vente au coût de 25$ par personne au Métro Plus de Saint-Grégoire, dans les restaurants Stratos de Nicolet et Saint-Grégoire, ainsi qu’au Shell du secteur Bécancour. Des produits régionaux de la microbrasserie Ô Quai des Brasseurs et du vignoble Le Fief de la Rivière seront en vente sur place.

Par la suite, on compte solliciter d’autres partenaires du milieu. Des activités de financement ont également été réalisées par les enfants. Plutôt que d’opter pour le traditionnel chocolat, les élèves ont vendu des produits qui correspondent à la valeur «zéro déchet» de l’école.

@BV:La présidente du conseil d’établissement, Julie Montembeault, a présenté la piste d’hébertisme aux élèves de troisième année. <@Cp>(Photo Sébastien Lacroix)<@$p>

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des