Une piste de ski transformée en galerie d’art éphémère

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Une piste de ski transformée en galerie d’art éphémère
Une dizaine de planches de ce genre ornent le sentier. (Photo : (Photo Facebook))

NICOLET. Les skieurs qui emprunteront la piste de ski de fond de Nicolet pourront admirer cet hiver des œuvres d’art accrochées ici et là tout au long du parcours. Cette galerie d’art éphémère a été mise en place juste avant le début de la saison par les artistes Régent Rousseau-Roy et Robert Ouellet.

« C’est la deuxième année qu’on fait ça. L’an passé, on avait accroché une vingtaine de toiles sur les arbres. Elles ont été là environ trois semaines puisqu’elles n’étaient pas vraiment protégées. On les a enlevées avant que les intempéries ne les altèrent. Cette année,  les œuvres sont plus variées. Elles pourront rester là toute la saison », indique M. Rousseau-Roy.

La plupart des œuvres installées cette saison sont des planches de bois peintes. Elles ont réalisées il y a quelque temps lors d’un atelier offert à la Maison et Atelier Rodolphe-Duguay et animé par l’artiste. « Elles sont restées deux ans dehors, là-bas. Elles étaient faites pour ça. Par contre, elles étaient rendues un peu à l’abandon et l’équipe pensait les jeter. Je suis allé les chercher et je les ai retravaillées un peu [en prévision du projet sur la piste de ski de fond] », poursuit M. Rousseau-Roy.

Des toiles, protégées cette fois par un polythène, ainsi que deux rideaux de perles suspendus aux formes humaines complètent l’exposition, qui compte encore une vingtaine d’oeuvres. « Pour cette année, on s’en tient à ça. On aimerait bien faire participer la population éventuellement, mais ce n’est pas facile. Nous, tout est prévu pour que ça dure et que ça se ramasse bien. On ne voudrait pas que les gens commencent à installer des choses qui s’envolent et qu’on doive ramasser partout ensuite. On ne veut pas que ça fasse de pollution. Alors on est encore en train de penser à comment on pourrait faire ça parce que ça serait le fun qu’il y ait une collaboration si ça revient d’année en année. »

Les deux artistes impliqués ont pris un avant-midi, en décembre, pour installer les œuvres. Des photos ont été publiées sur Facebook et les commentaires positifs n’ont pas tardé à fuser de toutes parts.

Ils sont habitués de travailler ensemble, rappelle Régent Rousseau-Roy. « Depuis 1979! », précise-t-il. « On est le Dump Box Club. On utilise des matériaux recyclés. On a fait l’arche de l’amitié ensemble, il y a quelques années. Elle est située à l’entrée de la piste cyclable, sur la rue Pierre-Laporte. Elle est faite de ciment dans lequel on a intégré diverses choses. »

Le duo a toujours plein d’idées au caractère original et inusité. Leur toute dernière fait sans contredit le bonheur du Club de ski de fond les 40 de Nicolet, qui invite les gens à découvrir les œuvres en nature qu’il propose.

Soulignons que la piste de ski de fond fait environ six kilomètres de long (boucle totale) cette année. Elle est accessible gratuitement, mais les usagers réguliers sont invités à contribuer à l’entretien en se procurant un macaron au coût de 10$.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires