Une médaille surprise en lever de rideau

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
Une médaille surprise en lever de rideau
Andrew Bourque a décroché une médaille d'argent. (Photo : courtoisie - Loisir Sport Centre-du-Québec)

JEUX DU QUÉBEC. Sans tout soupçon, le Centre-du-Québec avait prévu performer en basket en fauteuil roulant. En effet, l’équipe remporte déjà deux victoires en deux parties. Cependant la délégation centricoise termine la première journée de compétitions avec de belles surprises.

Une médaille inattendue

Malgré un important mal de tête lors de ces quatre premières épreuves, Andrew Bourque (Victoriaville) décroche la toute première médaille du Centre-du-Québec. C’est lors du concours individuel aux barres parallèles que le jeune homme âgé de 17 ans a obtenu la médaille d’argent. « Je suis vraiment fière de moi, je ne m’attendais pas à une médaille » nous souligne Andrew, heureux de sa routine. « Nous savions qu’Andrew allait faire une bonne performance aux barres parallèles, mais il était difficile d’imaginer une médaille considérant le calibre imposant des athlètes des Jeux du Québec », ajoute l’entraineur Yan St-Georges. L’équipe masculine nous promet d’autres belles performances. Ils sont motivés et prêts à travailler dur pour la suite.

Beaucoup d’émotion en nage synchronisée

C’est Florence Lévesque (Drummondville) qui a débuté la journée en piscine en offrant une belle prestation lors de son solo de nage synchronisée. « Je suis contente de ma performance, mais je sais que j’aurais pu donner encore plus. », dit-elle. L’entraineuse Laurence St-Hilaire est confiante pour la suite puisqu’elle nous souligne que la force de Florence est dans les figures, épreuve qui se tiendra demain.

Le duo formé de Coralie Fichlin (Victoriaville) et Maya Organde (Victoriaville) a aussi ébloui leur entraineuse Katrine Pellerin en se hissant en 6e position de la première étape. Les deux nageuses n’avaient pas vraiment d’attente vu le peu d’heures de pratique par semaine qu’elles effectuent ensemble. Pour le duo formé de Megan Grondin (Drummondville) et Maéva Fulham (Drummondville), elles ont bien terminé la journée de compétition en démontrant une belle technique et une belle énergie.

C’est lors de l’épreuve en équipe que les entraineuses de nage synchronisée ont vécu une gamme d’émotions inexplicables. « Les filles ont fait un quasi-sans-faute, les larmes nous montaient aux yeux, on ne peut pas expliquer la fierté que nous avons eue. Demain nous revenons tous à la piscine pour les compétitions solo et en équipe avec encore plus d’énergie » ajoute Laurence Saint-Hilaire. Les 10 filles de l’équipe seront donc de retour demain dans leur catégorie respective afin de poursuivre leur quête de médailles.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des