Une expérience inoubliable au Match des Étoiles

Par superadmin
Une expérience inoubliable au Match des Étoiles
Karine Beaudoin

Tout le Québec pourra admirer le talent de Karine Beaudoin ce soir, 12 novembre, alors que la prestation de la Bécancouroise sera diffusée dès 20h au Match des étoiles. À Gentilly, où vit et travaille la jeune femme, une grande fête est prévue au bistro Côté Sud.

«C’était une expérience magique. Je n’ai pas de mots pour décrire ce que j’ai vécu. Je compare ça à un joueur de hockey d’ici qui irait passer une semaine dans une équipe de la Ligue nationale!», s’exclame l’artiste de 28 ans, mère de deux enfants et coiffeuse de profession.

Choisie parmi les coiffeuses ayant répondu à l’appel lancé par la populaire émission de télévision, Karine Beaudoin n’aurait vraisemblablement pu rêver à plus belle expérience, à la fois artistique et humaine. «J’ai passé une semaine là-bas, en répétition et pour l’enregistrement. Mon chorégraphe, Julio Hong, a été tellement gentil. En plus, je me suis vraiment bien entendue avec les danseurs, j’étais comme chez moi, dans mon élément», raconte, avec une flamme au fond du regard, celle qui a appris la danse grâce à la nage synchronisée, un sport qu’elle a pratiqué pendant 15 ans. «J’ai arrêté la nage synchro à cause d’une blessure il y a déjà plusieurs années, mais j’ai gardé la passion de la danse. Chaque occasion que j’ai de danser, je la prends. C’est pour ça que participer au Match des étoiles c’est tellement spécial. C’est aller au bout d’une de mes passions avec des gens qui ont fait de la danse leur vie», explique Karine Beaudoin.

Si plus de 100 partisans de la région l’ont accompagné à l’enregistrement effectué il y a deux semaines à Montréal, la plupart des admirateurs de Karine ne pourront découvrir que ce soir le travail de la jeune femme dans une danse exigeante, imaginée par le chorégraphe cubain du Match. «Julio m’a conçu un lyrique contemporain sur une chanson d’amour de Gregory Charles, «Promise that you love me». C’est tellement beau, je voulais vraiment l’interpréter comme il l’avait imaginé. Et je crois que j’ai réussi», estime la jeune femme, qui avoue avoir reçu bien des compliments sur place, après sa prestation. «Il y a même des gens de Montréal que je ne connais pas qui m’ont dit que je les avais fait pleurer», glisse avec un air timide mais satisfait la jeune femme.

Pour elle, si le grand plaisir de danser en direct est passé, la soirée de la diffusion en sera tout de même une d’émotions. «Il devrait y avoir beaucoup de monde. Et je vais être diffusée sur écran géant, comme le Super Bowl!», s’amuse Karine Beaudoin, qui aura ensuite une dernière occasion de profiter du plaisir de danser en compagnie de Julio Hong, puisque celui-ci a promis de participer à une soirée latine organisée par la jeune femme pour le Carnaval de Gentilly, le 22 novembre prochain. «En fait, je n’y suis pour rien. On discutait autour d’un café et on parlait de la soirée Playa Carnaval que je prépare. Il m’a tout simplement dit «Est-ce que je peux y aller?» Je n’en revenais pas au début, mais j’ai fini par lui dire que je le prenais au mot. Finalement, on va préparer une salsa ensemble et il prévoit même enseigner la base de certaines danses pendant la soirée! Il m’épate parce qu’il est vraiment généreux. Il n’est pas obligé de faire ça. Après tout, il est très occupé», s’émerveille Karine Beaudoin.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des