Une entreprise centricoise développe un appareil à pression négative pour les hôpitaux

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Une entreprise centricoise développe un appareil à pression négative pour les hôpitaux
(Photo : courtoisie)

RÉGION. Une équipe multidisciplinaire de Venmar Ventilation ULC a réussi à développer, en 14 jours, un appareil à pression négative pour les hôpitaux et les centres d’hébergement. Il pourrait également servir à convertir des chambres d’hôtel en hôpitaux si le besoin émergeait.

« Au début de la crise de la COVID-19, nous avons contacté le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) afin de savoir si nous pouvions aider. À l’heure actuelle, les appareils à pression négative sont très en demande et même en rupture de stock chez plusieurs fournisseurs. Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-Centre-du-Québec (CIUSSS) nous a approchés pour développer un appareil à pression négative. Les besoins sont très criants », selon Maxime Gervais, ingénieur recherche et développement en récupération d’énergie de Venmar Ventilation ULC.

Un prototype développé en 2 semaines

« Nous n’avions jamais développé ce genre de produit auparavant, mais nous détenons toute l’expertise nécessaire à l’interne. La gestion de l’air fait partie de notre ADN, de notre expertise!

Étant donné la situation et le ralentissement de nos opérations, certains de nos employés étaient en télétravail. Notre équipe de recherche et développement du centre d’Excellence de Drummondville s’est rapidement mobilisée. En 14 jours, elle a développé le produit, acheté des composantes, fabriqué les appareils, les a testés et fait certifier. Nous avons réussi à développer l’appareil en seulement deux semaines, à partir de la maison et de l’usine. C’est très rapide comme prototypage! » affirme l’ingénieur Samuel McNicoll, Gestionnaire R&D système d’air frais et récupération d’énergie.

Normalement, le processus de développement d’un nouveau produit peut prendre de 12 à 18 mois. « Ce que notre équipe a réalisé relève de l’exploit! Ça démontre les forces de Venmar Ventilation ULC, notre ingéniosité et notre agilité », ajoute Samuel McNicoll.

Des chambres dépressurisées grâce à Venmar Ventilation ULC

Notre appareil à pression négative permet de s’assurer que l’air de la chambre d’un patient atteint de la COVID-19 aille uniquement vers notre appareil et se fasse filtrer pour éviter que le virus se propage dans des zones non protégées de l’hôpital.

À court terme, l’équipe de Venmar Ventilation ULC a développé cinq unités. La production s’est terminée mercredi. Les certifications ont eu lieu jeudi et vendredi. Par la suite, les appareils certifiés seront livrés à l’hôpital Sainte-Croix de Drummondville.

Fiers d’aider!

« Pour l’instant, notre objectif n’est pas de commercialiser les appareils à pression négative, mais plutôt d’aider puisque nous détenons toute l’expertise nécessaire. En concevant le prototype, nous avons réalisé que les appareils à pression négative de type industriel que les hôpitaux utilisent durant la crise sont mal adaptés au milieu médical. Cette expérience nous permet de mieux comprendre ce nouveau marché, ses enjeux et les opportunités qui pourraient s’ouvrir à nous. Nous sommes à la fois fiers et impressionnés de voir ce que notre équipe a été en mesure de réaliser. Tout est possible quand l’expertise et la détermination sont au rendez-vous! Ayant développé l’expertise, c’est certain que notre équipe serait heureuse d’en produire davantage pour aider le réseau de la santé », conclut Samuel McNicoll.

Rappelons que Venmar Ventilation ULC a été fondée à Drummondville en 1978. En 1995, elle a joint le groupe Broan-NuTone LLC. En 2016, le fleuron québécois est devenu le Centre d’excellence en recherche et développement de trois des plus importantes catégories de produits du groupe échangeurs d’air, ventilation de cuisine et aspirateurs centraux. Venmar Ventilation ULC commercialise des produits sous diverses marques telles que Broan, NuTone, Best, vänEE. L’entreprise emploie 450 personnes d’un océan à l’autre au Canada.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des