Un symposium pour démocratiser l’art de la peinture

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Un symposium pour démocratiser l’art de la peinture
Renéjac Ratthé a organisé son premier symposium en 2019. (Photo : Archives - Stéphane Lévesque)

SAINT-FRANÇOIS-DU-LAC. L’artiste peintre Renéjac Ratthé organise son second symposium cet été. Le 24 juillet prochain, de 11 h à 16 h, le résident de Saint-François-du-Lac accueillera cinq artistes d’ici et d’ailleurs chez lui, dans sa cour arrière, dans un événement ouvert à tous.

Alors que deux artistes représenteront le Québec (Durham-Sud et LaSalle), trois autres proviendront de la Guadeloupe, de la Bosnie et de la Roumanie. Ces derniers s’installeront sur place pour peindre en direct. Il sera également possible de jeter un œil à quelques autres œuvres de chacun des participants au symposium.

En 2019, lors du premier symposium organisé par M. Ratthé, une cinquantaine de visiteurs se sont présentés chez le Francilois. Cette année, il s’attend à autant de visiteurs, sinon plus, « parce que la pandémie est finie », dit-il.

Cette belle palette d’artistes de partout pourra se présenter à Saint-François-du-Lac pour représenter leur milieu, comme le fait Renéjac Ratthé lorsqu’il expose à l’étranger. « Quand j’expose en Europe, je veux montrer la richesse culturelle du Québec. J’expose des rues de Montréal, des rues de campagne », explique ce dernier.

Laisser libre cours à l’inspiration du moment

Renéjac Ratthé encourage les gens à se présenter et, surtout, à ne pas hésiter à descendre de leur voiture. Cette année, au lieu de seulement inscrire « Symposium de peinture » sur l’affiche devant sa maison, M. Ratthé ajoutera « Ouvert à tous » afin de bien faire comprendre aux passants qu’ils sont les bienvenus! En 2019, « les gens restaient sur le bord de la rue et n’osaient pas entrer dans la cour pour aller voir les peintres », explique M. Ratthé.

L’objectif de Renéjac Ratthé avec son symposium est d’amener les gens à réaliser que les artistes peintres ont autant besoin de considération que les autres artistes populaires, tels que les chanteurs et les comédiens. « C’est une richesse, les gens qui peignent la vie de tous les jours », plaide-t-il.

« Quand les gens viennent [au symposium], ils sont contents parce qu’ils voient les artistes peindre sur place. Ce n’est pas comme quand tu vas dans une exposition où les peintures sont accrochées », poursuit M. Ratthé.

« L’art, c’est de l’émerveillement, et ça fait rêver les gens. Ça les transporte dans un autre monde et ça nous fait oublier tous nos soucis. »

Le président d’honneur du symposium sera, pour une seconde fois, Louis Plamondon, député de Bécancour – Nicolet – Saurel. Il sera présent à la résidence de Renéjac Ratthé le 24 juillet prochain, à 13h.

Ceux qui souhaiteront assister au symposium pourront se présenter au 489 rue Notre-Dame, à Saint-François-du-Lac, entre 11 h et 16 h. L’entrée est gratuite. « Même les artistes, ça ne leur coûte rien. Leur présence, c’est déjà un cadeau pour moi », conclut Renéjac Ratthé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires