Un pumptrack de compétition à Précieux-Sang?

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Un pumptrack de compétition à Précieux-Sang?
Le pumptrack de Précieux-Sang pourrait ressembler à celui de Waterloo, qu'on aperçoit sur la photo. (Photo : tirée de bmxexpert.ca)

BÉCANCOUR. Le projet de pumptrack qui devait voir le jour à l’été 2020 à l’arrière du Centre communautaire de Précieux-Sang, à Bécancour, pourrait être de plus grande envergure que prévu. Les initiateurs sont d’avis que pour un montant de 150 000$, ils pourront réaliser une installation permettant d’accueillir des événements professionnels.

On se rappelle que le projet avait été mis sur la glace en raison de la pandémie. Il a cependant continué à évoluer au cours des derniers mois. La recherche de subventions, commandites et dons s’est aussi poursuivie. À l’heure actuelle, environ 110 000$ sont disponibles pour la mise en place du projet. Afin de recueillir les 40 000$ manquants pour passer à un niveau supérieur, une campagne GoFundMe a été mise en ligne il y a quelques semaines.

«On s’est dit que tant qu’à avoir un pumptrack, aussi bien qu’il soit le plus gros possible», commente Yvan Perreault, du Comité des Loisirs de Précieux-Sang, qui rappelle que tous les dons, aussi minimes soient-ils, sont les bienvenus.

Le projet

Le projet vise à favoriser l’activité physique dans un environnement sécuritaire et à supporter les sports sur roues, si populaires auprès des jeunes.

Le pumptrack projeté sera entièrement asphalté. Le circuit (en boucle fermée) sera doté de plusieurs bosses et virages abruptes. Il permettra autant aux débutants qu’aux plus avancés de développer et mettre à l’épreuve leurs capacités athlétiques en matière de sports sur roues tels la bicyclette, le skateboard, le BMX, la trottinette, le patin, etc.

Selon les initiateurs, un pumptrack d’envergure compétitive permettrait de faire rayonner Bécancour. En effet, il existe peu de pumptracks asphaltés au Québec, et encore moins de grande dimension. Ils attirent des adeptes des quatre coins de la province.

La suite

La Ville de Bécancour devrait lancer les appels d’offres ce mois-ci, sinon en avril. Le terrain sur lequel le projet verra le jour est en train d’être déboisé. On parle d’une surface d’environ 200X200 pieds.

En ce qui concerne la configuration exacte de la piste, elle reste à déterminer avec le fournisseur qui remportera l’appel d’offres. À plus long terme, le site pourrait être doté de bancs et d’éclairage.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires