Un parc pour toutes les générations

Un parc pour toutes les générations

Le député Louis Plamondon

INAUGURATION. Un peu plus de trente ans après l’implantation d’un parc, des bénévoles ont mis la main à la tâche pour revitaliser cet endroit situé en plein cœur du village de Baie-du-Febvre qui porte dorénavant le nom de «Parc des Générations».

En 1983, à l’occasion du tricentenaire de la municipalité, on avait inauguré le parc Antonin-Smith en hommage à l’un des premiers ingénieurs au Québec qui était originaire de l’endroit. «Il avait travaillé pour le Canadien National et il était un pionnier», souligne le maire Claude Lefebvre.

«Il avait 99 ans à ce moment-là et il était le plus vieux citoyen de Baie-du-Febvre. Il était originaire d’ici, mais il était parti à 5 ans. Il n’avait pas grandi ici. Peu de gens savaient qui il était et ne s’y identifiaient pas vraiment», a précisé le maire.

Le parc avait été quelque peu laissé en plan depuis quelques années. De grandes fontaines en ciment qui avait été installé ne fonctionnaient plus depuis une vingtaine d’années et elles avaient été transformées en pot à fleur.

Tout ça a été démonté et grâce à des travaux menés au cours des cinq derniers mois (juin à octobre) par des bénévoles. Un comité a également travaillé d’arrache-pied depuis 2015 pour préparer le projet.

Un abri de 20 pieds par 20 pieds a été notamment été construit pour se mettre à l’ombre ou à couvert en cas de pluie. Du mobilier urbain a également été installé, dont des bancs, des tables à pique-nique et un support à vélo.

À cela s’ajoutent des allées de pétanques, un terrain pour jouer aux fers, en plus de planter une dizaine d’arbres et de réaliser des travaux d’aménagement paysager.

Les services d’aqueduc, d’électricité et d’égout ont aussi été installés en vue de prochaines phases de développement. Une buvette est d’ailleurs prévue à cet endroit pour les passants, mais la Municipalité est présentement en attente d’une subvention pour réaliser le projet. Des gicleurs permettent aussi un meilleur arrosage.

Il sera aussi possible de tenir des spectacles ou différents événements sous l’abri qui sera équipé d’un système électrique avec plusieurs prises indépendantes de plusieurs ampères. Le parc a d’ailleurs une capacité d’accueil d’une centaine de personnes.

Il serait aussi possible d’aménager des toilettes, mais aucun projet n’est prévu en ce sens pour le moment.

Différents projets pourraient aussi s’ajouter chaque année selon les recommandations du comité consultatif, que ce soit une boîte de livres, des décorations durant les Fêtes, etc.

Un parc pour tout le monde

Au total, le projet aura nécessité des investissements de l’ordre de près de 45 000 $, dont 24 000 $ proviennent d’une subvention découlant du programme fédéral Nouveaux Horizons pour les aînés.

Le projet vise à permettre aux aînés de se rencontrer en plein air, mais aussi à tous les gens de 0 à 99 ans de le fréquenter, d’où le nom du Parc des Générations.

«L’inspiration est venue du fait qu’on voulait tous les gens qui en profitent et pour tisser des liens intergénérationnels en se rassemblant tous ensemble», explique Julie Pellerin, la coordonnatrice récréotouristique. «Pour qu’ils perdurent dans le temps et qu’il soit toujours actuel», ajoute Antonine Côté, du comité consultatif aîné, qui a trouvé le nom pour le nouveau parc.

En plus des Baievillois, le Parc des Générations pourra être fréquenté par les touristes. Que ce soit les cyclistes ou les pèlerins qui marchent entre Québec et Montréal. On pourra même observer les oies à partir de cet endroit!

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Un parc pour toutes les générations"

avatar
ColetteCloutier, ex-mairesse Fortierville
Invité
ColetteCloutier, ex-mairesse Fortierville

Bonjour et félicitations pour cette merveilleuse idée. En fait, votre projet est inspirant et est tellement vaste, qu’il répond à toutes sortes d’améliorations locales : petites, moyennes ou larges municipalités. Bravo et merci de publier.