Un nouveau «Pâturage» à Sainte-Perpétue!

Photo de Stéphane Lévesque
Par Stéphane Lévesque
Un nouveau «Pâturage» à Sainte-Perpétue!
Chloé Ouellet lors de son passage à l'émission "Les chefs". (Photo : Courtoisie)

ALIMENTATION. C’est fait, le Théâtre du Coq de Sainte-Perpétue laissera place au Pâturage, une entreprise du domaine alimentaire initiée par Chloé Ouellet, Maude Laplante et Philippe Laplante.

«Il n’y aura plus de théâtre dans notre emplacement, mais on conserve une partie de la scène pour faire des soupers spectacles. Mais ce ne sera pas un restaurant», tient à préciser Chloé Ouellet.

«Ce sera une cuisine de production et un endroit où l’on fera de l’évènementiel. On n’a pas envie d’être ouvert du jeudi ou dimanche avec un menu fixe. On ne veut pas être routinier. Je veux que quand les gens viendront au Pâturage, ce soit toujours différent autant pour un cocktail dinatoire ou un souper gastronomique sept services», de dire la cheffe qui souhaite également y donner des cours de cuisine.

«Ce sera de la cuisine du terroir, on va mettre à profit la ferme de ma conjointe Maude et de son frère Philippe. On aura un comptoir de légumes dans la cour. On va prouver que lorsqu’on offre quelque chose de nouveau et de différent, on peut faire déplacer les gens dans un beau village comme Sainte-Perpétue», assure-t-elle.

Évidemment, la transformation d’un théâtre en cuisine nécessite des investissements que l’on estime à quelques dizaines de milliers de dollars. La transformation débute justement la semaine prochaine. Chloé et ses associés estiment pouvoir ouvrir leurs portes au début du mois de juin 2019. Un projet de microbrasserie est également dans les plans, mais il ne se concrétisera pas au début de l’aventure.

 

Participante à l’émission «Les chefs»

Propulsée dans l’espace public via sa participation à la populaire émission de télévision de Radio-Canada, Chloé Ouellet a adoré l’expérience.

«C’est spécial. Je suis quelqu’un qui est capable d’en prendre. J’étais une inconnue il y a trois semaines et maintenant, il y a des gens qui m’écrivent tous les jours. «Les chefs», c’est une très belle visibilité. Ce n’était pas prévu comme cela, mais le timing est excellent pour l’ouverture du Pâturage», de conclure la femme d’affaires qui reçoit avec bonheur de nombreuses invitations à participer à des évènements publics dans la région.

Elle sera justement au populaire Salon des vins de Saint-Léonard-d’Aston le 4 mai prochain.

 

Le Théâtre du Coq a été vendu à trois jeunes entrepreneurs qui le transformeront en entreprise alimentaire multifonctions: le «Pâturage».

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des