Un hiver bien chargé au Théâtre Belcourt 

Rédaction Le Courrier Sud

Un hiver bien chargé au Théâtre Belcourt 
Alexandra Carignan, directrice du Théâtre Belcourt. (Photo : Archives - Le Courrier Sud)

BAIE-DU-FEBVRE.  Le Théâtre Belcourt a lancé la deuxième partie de sa programmation 2021-2022 la semaine dernière, ajoutant ainsi 18 spectacles à son calendrier. 

Le ton avait été donné cet automne avec une programmation complète affichant le même nombre de spectacles qu’avant la pandémie. « C’était un souhait de l’équipe de la direction ainsi que du conseil d’administration de faire tout notre possible pour avoir une activité qui présente un retour à la normale dès l’automne. Ça va donc de soi que l’hiver suive la même formule », mentionne Alexandra Carignan, directrice du Théâtre Belcourt. 

C’est donc 18 spectacles de plus qui sont annoncés pour l’hiver qui s’en vient, en plus des quatre reports des spectacles qui vont finalement avoir lieu, soit celui de Dominic Paquet, Jo Roberge, Louis-Jean Cormier et les Cowboys Fringants. « Ce ne sont pas les offres qui ont manqué! Beaucoup de spectacles étaient disponibles pour la tournée, et nous avions l’embarras du choix pour monter une belle programmation. De nombreux artistes ont pris le temps d’arrêt imposé pour créer, au grand plaisir des spectateurs et des diffuseurs! », souligne Mme Carignan. 

Une belle brochette artistique 

Pour les amoureux de chanson, ce n’est pas le choix qui manque, notamment avec Patrice Michaud, Tire le coyote, Vincent Vallières, Salomé Leclerc, Maude Audet et Les Fils du Facteur. En musique, le Belcourt a la chance d’avoir Dominique Fils-Aimé, Oktopus et un ami du Belcourt de longue date, Jean-Michel Blais. L’humour ne laisse pas sa place avec Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques, Richardson Zéphir, Guillaume Pineault et Philippe Laprise. 

Il y a aussi une belle sélection pour le conte et la poésie, avec le touchant spectacle de Natasha Kanapé, le conte de Jean-François Létourneau, et celui de Renée Robitaille qui abordent tous trois la thématique autochtone. En théâtre, c’est la pièce Je suis William que le Belcourt reçoit, où le théâtre rencontre la musique dans cette fiction qui présente les secrets derrière William Shakespeare et son œuvre. Et finalement, le spectacle familial théâtral L’enfant corbeau qui présente une histoire d’amour maternel et qui discute avec brio des différences est offert gratuitement pour les résidents de la MRC Nicolet-Yamaska grâce au partenariat de la Caisse Desjardins de Nicolet. 

Encourager local, toujours d’actualité 

La relance culturelle est enfin amorcée, au grand plaisir des diffuseurs. Bien que les salles de spectacle puissent ouvrir à pleine capacité, il faut que les habitudes de fréquenter les arts retrouvent leur place dans le quotidien des spectateurs. « Les gens ont été près d’un an et demi sans salles de spectacles, et se sont tournés vers d’autres moyens de divertissements. Il suffit que les gens reprennent l’habitude et consomment local au niveau du loisir aussi. Il n’y a rien comme un spectacle en direct, à quelques mètres de nous! », renchérit Alexandra Carignan. 

Il est possible d’acheter des billets en ligne au sur le site web du Théâtre Belcourt ou en appelant au 450-783-6467.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires