Un départ inspirant pour le deuxième bloc de compétitions

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Un départ inspirant pour le deuxième bloc de compétitions
La région a remporté trois médailles en natation.

THETFORD. Les athlètes du Centre-du-Québec ont débuté en force le deuxième bloc de compétitions des Jeux du Québec, mercredi, en raflant pas moins de trois médailles en natation.

Nos nageurs ont effectivement ramené deux médailles d’or et une médaille d’argent. La première médaille d’or du deuxième bloc a été remportée par Benjamin Desilet, de Notre-Dame-Du-Bon-Conseil, un adolescent atteint du trouble du spectre de l’autisme ce qui le classe dans le S14, en paranatation pour le 50 m libre.

Tatiana Nault (Plessisville) a également remporté la médaille d’or dans la paranatation 50 m libre féminin. Quant à elle, Tatiana a une paralysie cérébrale du côté droit la classant ainsi s7. Dans cette discipline, les différents handicaps sont évalués de S1 à s14.  F

La médaille d’argent a été remportée par Alexis Lussier en 100 m dos. La performance de Paul Turgeon en 50 m libre est également remarquable puisqu’il a décroché une quatrième place. Florence Ricard a également bien nagé en 200 m papillon en arrivant cinquième au classement.

Au soccer masculin, les athlètes ont participé à leur première partie en avant-midi. Ils affrontaient l’équipe du Lac-St-Louis, une bonne équipe contre qui nos athlètes ont perdu 1 à 0 devant des parents pleinement satisfaits de l’effort de leurs jeunes.

De bonnes performances ont aussi été enregistrées au tennis féminin. Le duo formé d’Océanne Fortier (Victoriaville) et Aurélie Côté Généreux (Drummondville) a été très dominant cet après-midi en tennis double. Aurélie et Léa Boisclair (Nicolet) ont aussi pris le dessus sur leur adversaire cette fois si en individuel. Les garçons qui composent la délégation ont malheureusement perdu toutes leurs parties. Ils se sont tout de même bien battus en individuel.

Considérant la force de l’équipe adverse, les joueurs du Centre-du-Québec ont misé sur la défensive afin de tenir tête à l’autre équipe. Le pointage final est donc une satisfaction étant donné qu’un seul but a été octroyé par l’autre équipe. Sur le plan individuel, le gardien centricois, Thomas Desfossés (Drummondville), a grandement aidé à garder un bas pointage pour leurs adversaires en faisant plusieurs arrêts importants.

Pour le soccer féminin, le Centre-du-Québec a affronté l’équipe de la Capitale-National. La partie s’est terminée sur un pointage de 2 à 0 pour les adversaires, mais les filles se sont bien défendues. Une défaite qui était prévisible étant donné la force de l’autre équipe.

En volleyball, la journée a bien commencé avec une belle victoire pour nos deux joueuses, Justine Roy (Drummondville) et Daphnée Dionne (Drummondville). En effet, elles ont remporté facilement leur première partie 2-0 contre l’Est-du-Québec. Toutefois, lors de leur deuxième partie, elles se sont inclinées devant l’équipe de Capitale-National. La troisième et dernière partie de la journée s’est terminée par une belle victoire contre Montréal.

Les joueuses et les entraineurs sont satisfaits des performances d’aujourd’hui. « Si les filles réussissent à garder leur bon service, nous devrions bien s’en sortir », mentionne Marc Dionne entraineur.

En basketball féminin, les centricoises ont mené un excellent combat contre Lanaudière. « Les filles ont eu un début difficile avant de prendre les devants. Elles ont su nous fait vivre une gamme d’émotion. C’était une partie très physique ou certaines athlètes de l’équipe adverse ont été sorties du match dû à un trop grand nombre de fautes. C’était une partie remplie de revirement.  Une séquence de point important pour notre équipe nous a fait gagner la partie à la fin 48 à 42.» Nous informe Maxime Lemire qui était dans les gradins avec les partisans. L’équipe de basketball masculin n’a malheureusement pas gagné la partie jouée contre Laval ni la partie contre la Cote-Nord.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des