Un café ludique et éducatif à Gentilly

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Un café ludique et éducatif à Gentilly

BÉCANCOUR. Le Centre de Femmes Parmi Elles rode actuellement un projet de café à vocation sociale à Gentilly. Les gens peuvent y passer du bon temps dans un décor faisant valoir les enjeux et la condition des femmes.

L’établissement porte le nom de «Café de Beauvoir». Il s’agit d’un genre de plateau de travail pour les femmes qui fréquentent le Centre. L’équipe a pris l’automne pour asseoir le concept et gagner de l’expérience en prévision de l’inauguration officielle, prévue à la fin du mois de janvier.

«C’est un café dans lequel on retrouve des femmes en démarche d’employabilité, explique Geneviève Legault, coordonnatrice du Centre de femmes. Elles apprennent différentes notions et développent des aptitudes qui leur permettront d’aller travailler éventuellement dans un restaurant, un magasin ou autre.»

Le Café est ouvert les vendredis (9h à 12h), samedis (10h à 15h) et lundis (16h à 20h). Il est situé dans l’annexe du Centre de Femme Parmi Elles, tout près de l’église de Gentilly. Son nom a été judicieusement choisi en hommage à Simone de Beauvoir, une grande féministe qui s’est notamment battue pour la dépénalisation de l’avortement.

«Un des objectifs, dans notre plan d’action, est de parler de la condition des femmes. On a trouvé une façon originale de le faire dans ce projet. Par exemple, les tables sont tapissées d’articles de journaux abordant divers enjeux, comme la violence faite aux femmes, la conciliation travail-famille, la santé des femmes, etc.», mentionne la coordonnatrice.

La tenue d’expositions temporaires permet également de mettre en valeur ce genre de thématiques sur les murs de l’établissement. Les produits servis, majoritairement issus du commerce équitable, suivent eux aussi la tendance grâce aux noms qu’ils portent: barre Casgrain, muffin Pom-Pom Girl, galette d’Égal à Égal, café du peuple, etc.

Ouvert à tous

Par ailleurs, le Café de Beauvoir propose une panoplie d’activités destinées à tous.

«Les gens peuvent venir jouer gratuitement à des jeux de société sur les tables du café, ou encore faire de la peinture sur céramique, sur bois ou sur toile à petit prix. Ils ont aussi l’opportunité de venir simplement s’installer pour tricoter», énumère Mme Legault.

Des cours et ateliers seront en outre offerts sous peu, comme des cours de peinture et du mini-gym. La présentation de conférences et de films est également au menu. La programmation complète sera connue bientôt.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des