Un bon samaritain au secours d’une dame

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Un bon samaritain au secours d’une dame
Yvon Tremblay. (Photo : tirée de Facebook)

BÉCANCOUR. Un bénévole du Centre d’action bénévole de la MRC de Bécancour s’est transformé en bon samaritain bien malgré lui, le 24 décembre dernier.

Ce jour-là, Yvon Tremblay ne s’attendait certainement pas à ce que sa bienveillance et son souci d’autrui sauve la vie, ou presque, d’une inconnue.

Celle-ci avait placé une requête de transport pour un examen médical à l’hôpital Sainte-Marie de Trois-Rivières la veille de Noël. En bon bénévole, Monsieur Tremblay démontre aussitôt de l’ouverture face à la demande et consent à effectuer l’accompagnement. Il prend soin de téléphoner la veille, comme il en a l’habitude, afin de rassurer la bénéficiaire. Or, personne ne répond.

Le lendemain matin, comme prévu, il se rend au domicile de la dame. Les rideaux sont tirés et aucune lueur ne pointe de l’intérieur. Il s’informe dans le voisinage afin de comprendre son absence, mais personne ne connaît les habitudes de vie de la résidente.

De retour chez lui, sa conscience le tiraille et il prend la décision de poursuivre son investigation. Il questionne les gens du village et réussit enfin à trouver le nom du propriétaire de l’immeuble où réside la dame. Il se rend donc de nouveau à son domicile. Encore là, il ne semble y avoir personne sur les lieux.

Soupçonnant que quelque chose ne va pas et n’écoutant que son cœur, Yvon Tremblay se rend alors à la Sûreté du Québec, qui va vérifier si tout va bien. Lors de l’intervention des policiers, la dame est retrouvée gisant sur son plancher. Elle avait fait une chute deux jours auparavant. Elle était dans l’incapacité de bouger et personne ne pouvait entendre son désarroi.

L’histoire aurait pu connaître un tout autre dénouement sans l’humanité dont a fait preuve M. Tremblay. Malgré tout, le principal intéressé ne se considère pas comme un héros. Une personne à qui il a raconté son histoire lui a rendu un vibrant hommage sur Facebook: «Son histoire, il me l’a racontée en toute humilité. Nous vivons dans un monde dans lequel l’entraide s’effrite parfois, au profit de l’individu: il est important de reconnaître [ces] gestes de dévouement qui font du bien. Merci Yvon, nous tenons à t’exprimer notre gratitude. Et il en va de même pour les nombreuses et nombreux bénévoles qui œuvrent avec tant de générosité et de passion».

(histoire tirée en bonne partie d’une publication Facebook)

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des