Un Bécancourois aux commandes de la compagnie l’Étendard

Par Boris Chassagne | Initiative de journalisme local
Un Bécancourois aux commandes de la compagnie l’Étendard
Patrick Coutu, Rémy Vézina et Mario Trahan. (Photo : courtoisie)

BÉCANCOUR. L’entreprise canadienne de fabrication de bannières et drapeaux l’Étendard change de mains. La compagnie de Québec s’est trouvée de nouveaux acquéreurs le 1er mars dernier, dont le Bécancourois Mario Trahan.

Claude Arsenault et Robert Poirier cèdent ainsi les rennes de cette entreprise fondée en 1995. Ils vont aussi accompagner le trio d’acquéreurs (Patrick Coutu, Rémy Vézina et Mario Trahan) durant quelques mois pour aplanir la transition et faire la remise-reprise. «On est contents des négociations, les vendeurs aussi. Ça s’est bien déroulé, c’est très cordial», souligne Mario Trahan, nouveau copropriétaire de l’Étendard et résident de Saint-Grégoire.

L’Étendard, qui emploie actuellement 25 personnes, dispose d’un atout assez unique au Canada. L’entreprise serait la seule à posséder une presse à sérigraphie d’une longueur de 100 pieds. L’Étendard peut imprimer sur du nylon et du polyester des bannières et produits aptes à résister aux intempéries et à la décoloration.

Rien ne semblait pourtant prédisposer Mario Trahan, comptable agrée de profession à se lancer dans une telle aventure. Mais, les expertises respectives de ses deux associés ont su le convaincre. D’autant que Mario Trahan était, jusqu’en 2018, chef de la direction financière de Natec, jusqu’à sa privatisation par un groupe américain la même année. Il devient ainsi son propre patron.

«Ça fait un certain temps qu’on travaille sur l’acquisition de l’Étendard et quelques années que je chérissais l’opportunité d’achat d’une entreprise avec Patrick et Rémy».

Patrick Coutu est conseiller stratégique en gestion de performance, ingénieur de formation et spécialiste du Lean-Management. Sa firme de consultants Xponentiel conseille de grosses pointures depuis près de 20 ans. C’est lui qui prend d’ailleurs les rênes de l’entreprise à temps plein. Il sera épaulé par Rémy Vézina, un entrepreneur de Québec. Il fonde en 2004 l’entreprise 2nd Skin, spécialisée dans l’impression de matériel promotionnel au Québec et au Canada. L’Étendard constitue une 3e acquisition en moins d’un an pour Rémy Vézina.

Des projets d’expansion

Le trio souhaite accroître la présence de l’entreprise sur les marchés canadiens et américains. «Avec nos profils très complémentaires, on a ce qu’il faut pour propulser l’entreprise à un autre niveau au cours des prochaines années». L’expertise en finances de Mario Trahan sera certainement mise à contribution.

«C’est une belle entreprise avec un bon potentiel de croissance». L’expérience vécue avec Natec permet à Mario Trahan d’envisager le projet avec plus de sérénité. «Intégrer une nouvelle entreprise, je l’ai fait à plusieurs reprises. Le fait que Rémy soit déjà présent dans le secteur depuis plusieurs années m’a rassuré. Ce qu’il me reste à apprendre, c’est la technologie et comprendre le marché. On a un plan de croissance très agressif. Il y a une synergie potentielle entre les deux entreprises (Étendard-2nd Skin). Ça nous permet aussi de nous échanger des employés pour certaines périodes de l’année plus achalandées», ajoute M. Trahan.

L’Étendard compte parmi ses clients pancanadiens, des gouvernements, municipalités, villes, festivals, associations et clubs sportifs.

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires