Un Bécancourois à Destination Nor’Ouest II

Par superadmin
Un Bécancourois à Destination Nor’Ouest II
Jean-Sébastien Leduc.

Dès ce soir,16 avril, à 21h, les téléspectateurs du réseau TVA pourront suivre l’aventure Destination Nor’Ouest II (DNO II), dont le Bécancourois Jean-Sébastien Leduc fait partie.

Le défi que le jeune homme de 27 ans et ses neuf confrères doivent relever est le suivant : effectuer un voyage de 74 jours en canot d’écorce, sur les rivières tumultueuses d’un territoire sauvage et dans les montagnes rocheuses.

Leur parcours sera présenté en huit épisodes d’une heure et une émission spéciale sur les secrets du tournage clôturera la série.

Aventures extrêmes dans des paysages grandioses

De la rivière La Paix en Alberta, jusqu’à Bella Coola, à l’embouchure de l’océan Pacifique, les dix nouveaux candidats de DNO II ont vécu une aventure à la fois extrême et grandiose, s’échelonnant sur près de 1600 km. Chacun a dû mettre son courage à rude épreuve, pousser ses capacités physiques et psychologiques à la limite et vivre les hauts et les bas de la vie de groupe. Le tout, dans les mêmes conditions que les voyageurs de 1793. Le trajet, choisi pour cette série documentaire, a obligé les candidats à une discipline d’enfer et à une prudence de tous les instants puisqu’il y avait peu d’accès routiers. Les cours d’eau, tumultueux et inhospitaliers, offraient des obstacles constants aux voyageurs. Sans oublier les animaux sauvages (couguars, grizzly, coyotes, etc.) qui sont rois et maîtres dans cette partie du pays. Guidés par le journal d’Alexander MacKenzie, ce grand explorateur qui fit le trajet pour la première fois en 1793, nos aventuriers des temps modernes ont fait face à de nombreux défis en plus d’être soumis à de rudes épreuves. Ils ont remonté et descendu les mêmes rivières que l’explorateur, navigué sur les mêmes lacs, ont fait les mêmes portages, se sont alimentés et se sont vêtus comme Alexander MacKenzie et son équipe l’ont fait jadis. Les voyageurs de cette grande expédition étaient parrainés par l’auteur et historien Georges-Hébert Germain.

Sur le Web

Par ailleurs, un site Web a été créé pour les amateurs de cette série. Principalement composé de contenus exclusifs, il permettra de mieux comprendre la réalité dans laquelle ont évolué les dix participants au cours de l’incroyable aventure. Plusieurs extraits vidéo, jamais montrés à la télévision, seront disponibles.De plus, le profil complet des participants ainsi que de nombreuses photos viendront enrichir le site (www.tva.canoe.ca)

Rappelons que ce nouveau périple a été plus difficile pour les Voyageurs, car il fut beaucoup plus dangereux et imprévisible que la première édition en 2006.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires