Tour de France: une journée de repos qui arrive à point pour Astana

Sportcom - Audrey Clément-Robert
Tour de France: une journée de repos qui arrive à point pour Astana
Hugo Houle

CYCLISME. Le meneur de la formation d’Hugo Houle (Astana), Jakob Fuglsang, a conclu au 14e rang de la 15e étape du Tour de France disputée entre Limoux et Foix dimanche.

Au terme de cette course de 185 kilomètres, le Danois a accusé un retard de 1 minute 54 secondes sur le vainqueur, le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott). Yates a gagné l’étape en solo avec une avance de 33 secondes sur le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ). Ce dernier a battu au sprint l’Espagnol Mikel Landa (Movistar), troisième du jour.

Les membres d’Astana se sont d’ailleurs démarqués sur le parcours et trois d’entre eux ont pris l’échappée.

« Ils n’ont pas réussi à rester assez près de Yates pour gagner l’étape. Derrière, j’ai essayé de percer dans la dernière montée. Les deux derniers kilomètres étaient très abrupts, alors j’ai essayé de forcer pour que Fuglsang attaque et rentre sur les coureurs devant, a expliqué Houle. C’est dommage, il a manqué un peu de jambes et perdu un peu de temps, mais il s’est battu. Notre équipe a fait ce qu’elle a pu, mais il y en avait des plus fortes. Vivement une journée de repos! »

Originaire de Sainte-Perpétue, Houle (+24 minutes 30 secondes) pointe au 63e échelon dans un groupe de six autres coureurs. « Je suis très heureux! La forme est excellente pour moi et j’ai fait beaucoup de progression dans les montées. Je fais du bon boulot pour l’équipe et tout le monde est super content de ma performance jusqu’à présent. J’apprécie beaucoup la chance que j’ai de vivre ça. »

Au classement général, le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) détient toujours le maillot jaune. Il a une avance de 1 minute 35 secondes sur le Britannique Geraint Thomas (INEOS), deuxième. Fuglsang (+5 minutes 27 secondes) est descendu d’un rang et occupe la neuvième place. Houle (+1 heure 58 minutes 45 secondes) est 93e, alors que le Canadien Michael Woods (EF Education First) est 43e.

Les cyclistes sur route remonteront en selle mardi pour une course de 177 kilomètres à Nîmes. « Ce sera un sprint et il n’y a pas de montées techniquement. Alors, s’il n’y a pas de vent, ça sera très tranquille. Après, nous reprenons la route en direction des Alpes. Prochainement, nous aurons trois journées plus tranquilles et les trois dernières seront des étapes très, très, très difficiles avec beaucoup, beaucoup d’action », a conclu Hugo Houle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des