Tompettiste pour la vie!

Par superadmin
Tompettiste pour la vie!
Léonie Deschênes organise un spectacle bénéfice

Environ 15 ans se sont écoulés depuis que la musicienne Léonie Deschênes, de St-Wenceslas, a troqué sa trompette de plastique Fisher Price pour une véritable trompette de cuivre. Durant toutes ces années, elle n’a jamais abandonné cette idée fixe de maîtriser cet instrument…

Aujourd’hui âgée de 21 ans, la jeune femme a à son actif un parcours impressionnant. À 7 ans, elle intégrait l’harmonie primaire La Riveraine et à 11 ans, elle entrait au Conservatoire de musique de Trois-Rivières. Tout au long de ses études musicales, elle s’est démarquée à de nombreuses reprises dans divers concours provinciaux, sans compter qu’en 2007, elle complétait son troisième cycle d’interprétation en musique avec la plus haute note de tout le réseau des conservatoires du Québec!

En avril dernier, la trompettiste a terminé son 4e cycle d’études au Conservatoire de Trois-Rivières; le plus haut niveau offert dans cet établissement. Désireuse de se perfectionner encore, elle a décidé de s’exiler deux ans à New York. Elle a été acceptée au Mannes College «The New School for Music», à Manhattan. Elle débutera sa maîtrise à la fin du mois d’août.

La jeune femme a tellement bien fait lors de son audition qu’elle a mérité une bourse couvrant une bonne partie de ses frais de scolarité, qui s’élèvent à… 33 000$ par année! Léonie Deschênes devra tout de même débourser quelques milliers de dollars pour réaliser son rêve.

Afin d’éviter le surendettement, elle a donc décidé d’organiser trois spectacles «bénéfices», dont les profits serviront à payer une partie de ses études. Un des spectacles a déjà eu lieu, à St-Célestin. Le prochain se tiendra à l’église de St-Léonard-d’Aston ce dimanche, 19 juillet, à 15h. Il mettra en vedette un trio de cordes.

Quant à lui, le troisième spectacle aura lieu à Nicolet, à l’auditorium du Collège Notre-Dame-de-l’Assomption, le 25 juillet à 19h30. À cette occasion, Léonie Deschênes accompagnera la chanteuse Manon Doucet au piano (eh oui, elle maîtrise aussi cet instrument!). Elles offriront un répertoire regroupant des chansons de Ginette Reno, Laurence Jalbert, Céline Dion, Isabelle Boulay et autres. Un ensemble instrumental formé de Cindy Doucet-Houle (trombone), Émilie Doucet-Houle (trompette), Myriam Roy-Lelièvre (basse) et Alexandre Baril (batterie) complétera l’accompagnement.

Les billets sont en vente à l’entrée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires