Thomas Lebeau à l’école de la rivière Nicolet

Stéphane Lévesque, initiative de journalisme local, icimédias
Thomas Lebeau à l’école de la rivière Nicolet
Thomas Lebeau.

ÉDUCATION. Pas de cloche, de pupitre, de programmes pédagogiques et de ministère de l’Éducation à l’école de la rivière Nicolet,  mais ô combien d’apprentissages. Par la pêche, Thomas Lebeau, un des élèves les plus assidus de Saint-Léonard-d’Aston, y apprend bien des choses, dont la biologie, l’autonomie et la patience.

«J’ai 13 ans. Je pêche depuis que j’ai 8 ans. C’est ma mère Mélanie qui m’y a emmené les premières fois avec mon frère», se rappelle Thomas Lebeau, qui a le plaisir de recevoir souvent des cadeaux de fête et de Noël en lien avec sa passion.

Il a d’ailleurs profité de l’arrêt des classes à l’école la Découverte pour utiliser à fond sa canne et ses agrès de pêche. «D’habitude, je pars en vélo de ma maison à 13h, je m’amène un lunch et je repars à 21h. J’aime ça, être dehors. Cette année, j’ai attrapé de l’achigan et de la carpe», dit celui qui pratique la remise à l’eau, mais qui apprécie quand même manger le saumon fumé par son grand-père maternel.

«Il m’arrive parfois d’aller pêcher à Saint-Pierre-les-Becquets et à Gentilly. Un jour, je voudrais aller dans une pourvoirie pour pêcher des gros poissons», termine Thomas Lebeau.

Thomas Lebeau.
Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Martin Gadbois Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Me notifier des
Martin Gadbois
Guest
Martin Gadbois

Est-ce que c’est un article pour le Courrier Sud Étudiant?