Sural suspend ses opérations

Photo de Sébastien Lacroix
Par Sébastien Lacroix
Sural suspend ses opérations
L'usine de tiges d'aluminium de Bécancour propriété du Groupe Sural. (Photo : Archives)

BÉCANCOUR. La production de l’usine de tiges d’aluminium de Sural, à Bécancour, a cessé temporairement sa production et ainsi mis à pied une soixantaine de travailleurs pour une période indéterminée.

Des problèmes d’approvisionnement en métal liquide et solide ont été évoqués par l’entreprise, mais d’autres sources ont lancé dans les médias que la compagnie pourrait éprouver des problèmes financiers.

Contrairement à ce qui avait été avancé au départ, le tout ne serait donc pas lié au lockout qui est en cours à l’Aluminerie de Bécancour, où seulement une demi-série de cuves est en exploitation depuis le 21 décembre.

Pendant ce temps-là, les négociations se poursuivent à l’ABI et une hypothèse de règlement est toujours envisagée par le ministre du Travail. Le mot «progrès» aurait même été utilisé par une source qui s’est confiée à TVA Nouvelles.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des