Stéphane Guilbert annonce sa retraite

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Stéphane Guilbert annonce sa retraite
Stéphane Guilbert aura joué treize saisons avec les 4 Chevaliers. (Photo : Archives)

NICOLET. Après treize saisons à parcourir les quatre coins du Québec pour les 4 Chevaliers, le lanceur Stéphane Guilbert a annoncé sa retraite, mardi avant-midi.

Dans un long message qu’il a transmis sur les médias sociaux, le Nicolétain admet qu’il est particulièrement émotif depuis quelque jour à l’idée de tirer sa révérence, lui qui aura revêtu l’uniforme de 1996 à 2004, avant de revenir en 2016 avec la nouvelle mouture des 4 Chevaliers.

Il se dit fier des accomplissements qu’il a réalisés au sein de l’organisation. «Quand j’étais jeune, mon rêve n’était pas d’atteindre les ligues majeures de baseball… je rêvais plutôt de porter l’uniforme des 4 Chevaliers, raconte-t-il. Au final, j’aurai revêtu ce chandail pendant plus de 425 matchs et ça, personne ne pourra me l’enlever. C’est quelque chose dont je suis très fier.»

Celui qui est maintenant âgé dans la quarantaine, estime que le temps était venu pour lui de se retirer. «Mon corps et ma tête me demandent depuis quelque temps d’arrêter, et je me dois de les écouter», a déclaré le directeur d’école, qui a déjà occupé le même poste à l’École secondaire La Découverte.

Il a remercié sa conjointe Véronique, pour lui avoir permis de vivre son rêve, ainsi que ses deux fils Tristan et Isaac avec qui il a eu la chance de jouer son 400e match avec les Chevaliers.

Il a également eu une pensée pour son père Alain et à sa mère Jeanne D’Arc, qui lui ont donné la passion du sport et qui lui ont transmis les valeurs de respect, d’humilité et de persévérance. «Elles qui sont tellement importantes pour faire ce que j’ai fait», a-t-il ajouté.

Il a également remercié l’organisation des 4 chevaliers, principalement à la famille Potvin et la famille Lefort. «Vous m’avez toujours bien traité. Claude et Renaud, vous êtes deux magiciens de la balle et ce fut un honneur de partager le terrain avec vous», a-t-il souligné.

Il a eu également une pensée pour tous ses coéquipiers pendant ses treize campagnes avec les 4 Chevaliers. «Je conserve que de bons souvenirs de chacun d’entre vous ainsi que tous les moments passés ensemble à rigoler sur les routes du Québec. Je conserve plusieurs amitiés depuis toutes ces années et c’est en grande partie ce qui fait la beauté de cette aventure, a-t-il témoigné. Nous étions, certes, toujours 4 Chevaliers sur le terrain, mais nous ne représentions qu’une seule et même équipe, et c’est en équipe que nous avons pu gagner autant de parties, en plus d’avoir bien diverti les nombreux partisans présents aux joutes.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des