Ste-Angèle-de-Laval inspire une écrivaine

Par superadmin
Ste-Angèle-de-Laval inspire une écrivaine
L'écrivaine Janique Watier a fait du couvent de Ste-Angèle-de-Laval la toile de fond d'une de ses nouvelles. Elle est photographiée ici en compagnie de son oncle

Le couvent de Ste-Angèle-de-Laval a-t-il déjà été envahi par une force mystérieuse? Selon Janique Watier, une écrivaine de Québec, c’est bien le cas!

Du moins, c’est ce que son imaginaire lui a dicté lorsqu’elle a écrit la nouvelle intitulée «Le couvent», qui se retrouve dans son livre «L’Île aux masques», fraîchement arrivé sur les tablettes des librairies.

Dans cette nouvelle, il est question d’un groupe d’élèves qui voit les souhaits de l’un des siens se réaliser. Ce jeune garçon serait-il doté d’un quelconque pouvoir? Chose certaine, cette force étrange qui semble l’habiter inquiète son entourage… «J’ai passé tous mes étés d’enfance et d’adolescence au Port-St-François. Alors ce coin de pays, incluant Ste-Angèle-de-Laval, je le connais bien! C’est là que j’ai eu mon premier contact avec le fleuve St-Laurent, qui m’a beaucoup inspirée», raconte-t-elle.

Une bonne partie de sa famille réside encore dans la région. D’ailleurs, son oncle, André Watier, est justement en train de restaurer le vieux couvent de Ste-Angèle. Une autre excellente source d’inspiration pour la nouvelle de la jeune femme! «Je suis une fan des nouvelles. Elles captent la curiosité des gens parce qu’elles réfèrent à des lieux réels. Si j’ai choisi Ste-Angèle comme toile de fond, c’est parce qu’elle est une presqu’île. Et une presqu’île, c’est toujours un peu mystérieux!» «L’Île aux masques» a été lancé le 22 mars à Québec. Pour l’auteure, il s’agit d’un deuxième volume, après un recueil de poésie. L’ouvrage compte 11 nouvelles, dont quatre se déroulent dans le Bas-St-Laurent, deux dans Charlevoix, deux dans Chaudière-Appalaches, une sur la Côte-Nord, une à Montréal et une au Centre-du-Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires