Samuel Montembeault fait des heureux à Saint-Léonard-d’Aston

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Samuel Montembeault fait des heureux à Saint-Léonard-d’Aston
Les coprésidents de la Fondation de l'école secondaire La Découverte, Jean-Yves Doucet et Claudette Bergeron, en compagnie de Samuel Montembeault. À leur gauche, on aperçoit aussi Louis Lefbvre, petit-fils de M. Doucet. (Photo : (Photo Marie-Eve Veillette))

SAINT-LÉONARD-D’ASTON. Le gardien de but du Canadien de Montréal Samuel Montembeault était l’invité de marque de la Fondation de l’école secondaire La Découverte ce mercredi. Il a procédé au tirage d’un de ses chandails autographiés devant une cinquantaine de personnes.

La vente de billets a permis à la Fondation de recueillir 6000$. C’est le médecin Richard Proulx, du GMF de Saint-Léonard-d’Aston, qui a remporté le convoité chandail.

La Fondation avait préparé tout un accueil au gardien originaire de Bécancour, qui remettait les pieds dans l’école secondaire qu’il a fréquentée durant deux ans, de 2009 à 2011. Il a pu signer le livre d’or de l’école et on lui a annoncé qu’une grande affiche en son honneur serait installée dans le gymnase de l’école et au Centre Richard-Lebeau.

Les coprésidents de la Fondation Jean-Yves Doucet et Claudette Bergeron lui ont également remis une plaque souvenir et des vêtements à l’effigie des Broncos.

L’ambiance était à la fête. Un grand gâteau aux couleurs du Canadien a été servi aux convives, qui ont  aussi eu la chance de discuter avec la vedette du jour et de lui serrer la pince.

Généreux de son temps, le gardien de but originaire de Bécancour a accordé une séance de signature d’autographes et de prises de photos aux partisans présents.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires