Élodie Lambert en route vers le championnat québécois

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Élodie Lambert en route vers le championnat québécois
Élodie Lambert participera à l'épreuve de cross-country à Baie-Comeau au championnat québécois. (Photo : courtoisie)

NICOLET.  Élodie Lambert, âgée de 12 ans, a décroché la médaille d’or chez les benjamines au championnat régional de cross-country qui s’est déroulé le 6 octobre dernier à Saint-Tite. 

Gagnante par plusieurs longueurs d’avance, Élodie Lambert était plus que satisfaite de son résultat tout en ayant les yeux rivés vers le championnat québécois qui se déroulera cette année à Baie-Comeau le 21 et le 22 octobre prochain.

Pour la jeune fille membre du club de triathlon les Zéclairs maintenant championne régionale, cette victoire convaincante n’en restera pas là. « J’adore courir et je veux le faire longtemps. C’est vraiment le fun de courir dans le bois. Je peux vous assurer que je vais être là à Baie-Comeau pour représenter fièrement mon école », souligne avec enthousiasme l’ancienne de Curé-Brassard.

L’an dernier, pour sa dernière année au niveau primaire, Élodie Lambert avait également décroché la médaille d’or au championnat régional, laissant déjà présager un avenir prometteur pour la jeune athlète.

Élodie ne se souvient pas exactement quand elle a commencé à courir, mais elle se rappelle avoir commencé le triathlon il y a 5 ans. 

De beaux résultats pour ESJN

Médaille d’or pour la benjamine Élodie Lambert, l’argent chez les benjamins pour Hubert Arguin et le bronze pour Zoé Roy chez les cadettes tout comme Fanny Samson chez les juvéniles; le championnat régional de cross-country été couronné de succès pour l’école secondaire Jean-Nicolet!

Un triomphe et une volonté qui réjouissent l’enseignant Yanick Béliveau comme le succès de participation que connaît la course à pied à Jean-Nicolet. « Cette année, on a délégué 39 coureurs aux régionaux de cross-country. Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas eu autant de coureurs. Ils sont tous très bons. Ça fait un mois un demi qu’on s’entraine deux ou trois soirs par semaine comme sur l’heure du midi. Tout le monde est très motivé », se réjouit Yanick Béliveau qui peut compter cette année sur l’apport de Fabrice Arguin au niveau des entrainements.

Actuellement aux études en enseignement de l’éducation à l’Université du Québec à Trois-Rivières et qualifié de l’un des meilleurs coureurs de l’histoire de l’école Jean-Nicolet, le jeune homme veut redonner au suivant. « Au secondaire, j’aimais bien mes journées de compétition de cross-country. Ça me fait donc plaisir de donner de mon temps. J’aime transmettre mes connaissances et faire bouger les jeunes comme l’on fait pour moi Yanick Béliveau et Éric Pépin. Le sport c’est une magnifique école pour apprendre la rigueur et la persévérance. Le sport apporte beaucoup dans tous les aspects de la vie », explique Fabrice Arguin. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires