Bécancour inaugure sa «Bécancourbe»

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Bécancour inaugure sa «Bécancourbe»
La nouvelle piste d’habiletés a été réalisée grâce à la participation financière du Fonds Aluminerie de Bécancour pour les collectivités durables, du gouvernement du Québec, de la MRC de Bécancour, de la Caisse Desjardins Godefroy, du Metro Plus Saint-Grégoire, des entreprises EnfouiBec et NicoBois, du député Donald Martel et de dons provenant d’une campagne de financement. Sur la photo, on reconnait de gauche à droit Irina Gato, conseillère en communication à l’Aluminerie de Bécancour, la mairesse de Bécancour Lucie Allard et le président du comité des loisirs de Précieux-Sang, Mathieu Provencher. (Photo : (Photo Marie-Eve Veillette))

BÉCANCOUR.   La Ville de Bécancour a inauguré lundi matin la piste d’habileté (pumptrack) nouvellement construite dans le secteur de Précieux-Sang. L’infrastructure, nommée la Bécancourbe, est située derrière la bibliothèque de ce secteur. Elle permet aux planchistes et aux adeptes de vélo, de trottinette et de patins à roues alignées de faire valoir leurs capacités athlétiques.

La Bécancourbe est un parcours en boucle fermée, constitué de plusieurs bosses et de virages relevés entièrement asphaltée. Elle s’adresse autant aux débutants qu’aux experts, puisqu’il est possible d’emprunter différents trajets et d’ajuster sa vitesse selon son niveau d’habileté. Familles, adolescents, enfants en bas âge et adultes peuvent s’y élancer.

« C’est une piste de grande qualité qui encourage l’inclusion, a souligné la mairesse Lucie Allard. Tout le monde peut y rouler. »

La première magistrate a également rappelé que le projet est issu du Forum citoyen 2019, organisé en partenariat avec le Fonds Aluminerie de Bécancour pour les collectivités durables. « Ce projet de pumptrak a été co-construit avec un comité de citoyens provenant du secteur Précieux-Sang. La piste est facile d’accès et gratuite. Elle encourage la population à bouger et favorise les saines habitude de vie. C’es aussi un bel ajout touristique [pour la Ville]. »

Le président du comité des loisirs de Précieux-Sang, Mathieu Provencher, a quant à lui rappelé les origines du projet. « On a su qu’un montant état disponible pour le secteur et on a fait un sondage sur Facebook. L’idée de la pumptrack a été lancée. Au départ, c’était censé être sur de la terre battue et accessible seulement aux BMX. Mais la pause causée par la pandémie a été bénéfique car elle nous a permis d’aller chercher davantage de partenaires. »

Le projet a fait l’objet d’une campagne de sociofinancement qui a mobilisé près d’une dizaine de partenaires. « C’est la Ville de Bécancour qui va s’occuper de l’entretien et des frais d’assurance », a ajouté M. Provencher.

Le site pourra accueillir des compétitions de calibre régional. « C’est un sport en croissance. Il y a des gens qui sont prêts à faire plus de deux heures de route pour l’essayer », a pour sa part mentionné le président sortant des Loisirs, Yvan Perreault, qui a piloté le projet avec son équipe de bénévoles.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires