Meilleur résultat à vie pour Hugo Houle dans une course World Tour

SPORTCOM - Mathieu Laberge

Meilleur résultat à vie pour Hugo Houle dans une course World Tour
Hugo Houle, après la deuxième étape du Tour du Pays basque. (Photo : Twitter, Israel - Premier Tech)

Hugo Houle a flirté avec sa première victoire professionnelle en Europe, mardi, à la deuxième étape du Tour du Pays basque. Le cycliste de Sainte-Perpétue (Israel – Premier Tech) a bataillé au sprint pour finir quatrième de cette course remportée par le champion du monde Julian Alaphilippe (Quick-Step Alpha Vinyl) dans un final en montée fait sur mesure pour le Français.

» Je suis content de la façon dont j’ai couru et je n’ai pas de regret ! Même si j’avais été collé dans sa roue, je n’aurais jamais fait le tour d’Alaphilippe, car il a un plus gros sprint que moi. La seule petite erreur que j’ai faite, c’est d’avoir laissé passer le gars de TotalÉnergies (Fabien Doubey, deuxième du jour) au rond-point « , a reconnu l’athlète de 31 ans en entrevue à Sportcom.

» J’ai pensé que ç’aurait été utile d’avoir un gars de plus devant moi, mais au final, ç’a été une erreur. Somme toute, je suis très content et c’est mon meilleur résultat dans une course World Tour, alors je ne vais pas me plaindre. Je suis content d’avoir réussi à prendre la bonne roue dans le final où c’était quand même très technique. «

Les Québécois James Piccoli (Israel – Premier Tech) et Antoine Duchesne (Groupama – FDJ) ont respectivement fini 92e et 129e, dans le même temps que le gagnant.

Houle a d’abord tenté de bien positionner son coéquipier Michael Woods dans le final en ascension, qui était aussi étroit et ponctué de nombreux virages serrés, sauf c’est finalement pour lui-même qu’il a joué ses dernières cartes, alors que l’Ontarien a été le 15e à rallier l’arrivée.

Devant Houle, le Belge Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) a parfaitement mis la table pour la première victoire de la saison de son coéquipier Alaphilippe. Lorsque celui-ci s’est imposé, Evenepoel a levé les bras en signe de victoire avant même de finir sa course.

» Remco a fait un super travail pour Alaphilippe et c’est clair qu’il irait jusqu’au bout. Je suis content d’avoir réussi à prendre ma place derrière et ce n’était pas évident. Je suis satisfait et c’était le fun d’être là au bon moment « , a reconnu le champion canadien au contre-la-montre, précisant qu’il a même pu profiter des paysages sur les 208 kilomètres entre Leitza et Viana, tout en sachant que les prochaines journées seront plus difficiles.

» Ça me met en confiance pour la suite, c’est encourageant et ça me motive. Ça me fait courir mieux. En ayant cette assurance-là que je peux garder ma place dans le final, je ne suis pas impressionné par des coureurs comme Alaphilippe ou Geraint Thomas (INEOS Grenadiers), qui voulait prendre ma roue. «

Pas de changement au sommet classement général provisoire où le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) demeure en tête avec une avance de 5 secondes sur Remco Evenepoel. Houle (+38 secondes) gagne un rang, de la 38e à la 37e place. Duchesne (+56 secondes) passe du 95e au 86e échelon et Piccoli (+1 minute 10 secondes) du 127e au 111e.

La troisième étape du Tour du Pays basque sera disputée sur un parcours de 182 kilomètres entre Llodio et Amurrio, mercredi.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires