Sports et potins

Photo de Sébastien Lacroix
Par Sébastien Lacroix
Sports et potins
Dominic Beaulac (#30) a de nouveau remporté le Grand-Prix de Valcourt. (Photo : courtoisie – Byron Fichter)

ENTRE-FILETS. Quelques performances d’athlètes de chez nous sont passés sous le radar au cours des dernières semaines.

***

Une autre belle victoire pour DOMINIC BEAULAC, de Nicolet, qui a remporté les grands honneurs au Grand-Prix de Valcourt, lors de la course de moto-cross sur neige. Celui qui avait été champion à plusieurs reprises par le passé sur le circuit YVON-DUHAMEL, a de nouveau monté sur la première marche du podium.

***

Le vétéran s’est d’abord fait ravir la première place de justesse en toute fin d’épreuve parle jeune ALEX DUMAS, en Moto Pro Am 450. Il s’est ensuite repris en finale Moto Pro Am Open l’emportant par une bonne avance devant le jeune athlète de 16 ans.

***

Il s’agit d’un retour en force pour celui qui avait été annoncé comme «l’ancien patron du Dirt Track et de la course sur glace» lors du retour des courses de moto à l’hippodrome de Trois-Rivières, l’an dernier, alors qu’il venait aussi de remporter les honneurs à VALCOURT après quelques années d’absence.

***

Saralie Morel s’est qualifiée pour une compétition pour affronter les meilleures du Nord-Est de l’Amérique. (Photo courtoisie)

SARALIE MOREL, de Saint-Wenceslas, a remporté une médaille d’or, en slalom géant, et une médaille d’argent, en super géant, aux Jeux du Québec. Elle portait les couleurs de la délégation de la Capitale Nationale comme elle s’entraîne à la station STONEHAM.

***

Sa performance aux Jeux lui a permis de se classer pour les Can-Am U14 au Mont Tremblant à la fin mars. Il faudra voir si elle suivra les traces de JUSTINE CLÉMENT, de Saint-Grégoire, qui espère un jour percer l’équipe canadienne.

***

Elle aussi a descendue à maintes reprises la piste WALTER-MOISAN (1) ou encore la JACQUES-CARTIER (9D) de la station située au Nord de Québec.

***

Samuel Montembeault a connu d’excellents débuts dans la LNH. (Photo courtoisie – Springfield Thunderbird)

L’un dont on n’a pas fini d’entendre parler, c’est le gardien SAMUEL MONTEMBEAULT, de Sainte-Gertrude, qui, après avoir participé au match des étoiles de la ligue américaine, semble peu à peu se faire une place dans la LNH, comme le confirme ce quatrième départ qu’il a obtenu jeudi dernier contre les puissant Sharks de San Jose.

***

La jeune sensation est demeurée avec les Panthers malgré le retour de l’auxiliaire JAMES REIMER et il a obtenu la confiance de l’entraîneur BOB BOUGHNER qui lui a confié le filet pour plusieurs départs consécutifs, la semaine dernière.

***

Le gardien recrue a réussi à faire ce que même CAREY PRICE – qui vient de dépasser le légendaire JACQUES PLANTE pour le nombre de victoires avec le CH – n’a encore jamais accompli. C’est-à-dire de remporter un match à San Jose.

***

Une disette qui se poursuit depuis bientôt 20 ans pour les Canadiens au domicile des Sharks JOSE THEODORE est le dernier à avoir signé un gain… en novembre 1999.

***

Comme l’a constaté notre collaborateur STÉPHANE LÉVESQUE, à travers ses reportages sur le Web, les performances de la fierté de Bécancour font écarquiller bien des yeux.  DENIS POTVIN, l’ancien capitaine des Islanders de New York gagnants de quatre Coupe Stanley croit que les Panthers «ont trouvé quelque chose en Montembeault». Tout comme l’ancien joueur des Nordiques de Québec, RANDY MOLLER qui l’a qualifié de «gardien du futur».

***

Roberto Luongo et Samuel Montembeault avec la rondelle de sa première victoire. (Photo courtoisie – Panthers de la Floride)

Son capitaine ALEKSANDER BARKOV considère «qu’il joue comme s’il avait été toujours dans la Ligue». La foule à scander son nom et a même lancé des rats sur la patinoire, comme à la belle époque de SCOTT MELLANBY. Une belle marque de reconnaissance!

***

Le nom de Montembeault a même retenti pour une troisième étoile et on a pu le voir dans le vestiaire de l’équipe remettre le ballon de rugby du joueur match à son coéquipier JOSH BROWN.

***

Ou encore prendre la pose avec l’un de ses idoles de jeunesse, le vétéran gardien ROBERTO LUONGO, après sa première victoire dans la ligue nationale.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des