Sept réservoirs de propane emportés par la crue des eaux

Par superadmin
Sept réservoirs de propane emportés par la crue des eaux
Voici le type de réservoirs recherchés par le ministère des Transports. Photo

Lors des travaux de réfection effectués par Transports Québec en décembre dernier sur le pont de l’autoroute 20 enjambant la rivière Nicolet, à Saint Léonard-d’Aston, des réservoirs de propane, propriétés de Supérieur Propane, ont été emportés par la crue des eaux. Malgré les recherches effectuées sur la rivière et ses berges, les réservoirs, au nombre de 7, demeurent introuvables.

Parallèlement aux différentes recherches effectuées par les intervenants interpellés par le ministère des Transports du Québec, la population riveraine de la rivière Nicolet et de la rive sud du fleuve Saint-Laurent, entre Nicolet et Deschaillons-sur-Saint-Laurent, est mise à contribution. Il est possible que les réservoirs – dont la taille s’apparente à un réservoir d’eau chaude standard, mais qui sont de couleur verte – soient échoués sur les berges, coincés dans les glaces ou dans les méandres de la rivière ou du fleuve.

Ces réservoirs servaient à réchauffer la coulée de béton du pont en réfection. Ils se seraient détachés de leur point d’ancrage, où 73 autres réservoirs étaient placés, aux alentours du 14 décembre. «Transports Québec utilise ce genre de réservoir pour prolonger la saison des travaux; c’est une pratique courante, explique Jean Lamarche, conseiller en communication au ministère des Transports, direction de la Mauricie – Centre-du-Québec. On s’explique mal comment ils ont pu se détacher. Une enquête est en cours. La thèse du vol a été étudiée, mais rejetée. Celle de l’accident, dû à la crue des eaux, est la plus plausible.»

Des patrouilles de recherches ont été déployées sur le terrain pour tenter de les retrouver. Recherches en VTT, en motoneige et à pieds se poursuivent. C’est pour maximiser ses chances de retrouver les réservoirs que Transports Québec se tourne vers la population. «Les réservoirs peuvent avoir échoué sur des terrains privés. Ils peuvent aussi avoir été pris par le courant et être rendus très loin. C’est pourquoi l’aide de la population s’avère importante», poursuit M. Lamarche.

Les réservoirs recherchés ont une hauteur approximative de 1,47 m (4 pi 8 po), un diamètre de 76 cm (30 pouces) et une circonférence de 2,41 m (7 pi 9 po). Leur poids varie entre 136 kg (300 lbs) lorsqu’ils sont vides, et 317 kg (700 lbs) lorsqu’ils sont pleins. Ils sont de forme cylindrique et peuvent être identifiés à la compagnie Supérieur Propane.

Quoi faire si vous trouvez un réservoir?

Transport Québec a émis un communiqué vendredi pour donner les directives à suivre lors de la découverte d’un des réservoirs de propane recherchés. Il invite la population à s’en éloigner rapidement, particulièrement si une odeur forte d’œuf pourri en émane, et à en signaler aussitôt la présence au Centre des opérations gouvernementales (COG) du ministère de la Sécurité publique, au numéro suivant : 1 866 776-8345 (ligne 24 h). «Les réservoirs ont peut-être été endommagés et on ne peut pas présumer de leurs réactions lors d’une utilisation. Il n’est donc pas recommandé de les conserver pour un usage domestique ou commercial. Suite au signalement de la présence de réservoir, des spécialistes viendront le recueillir à l’endroit désigné dans les plus brefs délais.» Mentionnons que les citoyens peuvent obtenir plus d’informations à ce sujet en communiquant avec Jean Lamarche au 819 371-6896, poste 243.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des