Salon Vitalité à Bécancour: un condensé de bonheur à explorer

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Salon Vitalité à Bécancour: un condensé de bonheur à explorer
Émilie Berthiaume, instigatrice et organisatrice du Salon Vitalité, dont la deuxième édition a lieu les 10 et 11 novembre au Faubourg Mont-Bénilde. (Photo : (Photo Marie-Eve Veillette))

BÉCANCOUR. Une deuxième édition du Salon Vitalité prendra place au Faubourg du Mont-Bénilde les 10 et 11 novembre prochains de 10h à 17h.

De kiosque en kiosque, les visiteurs rencontreront de véritables passionnés que l’instigatrice de l’événement, Émilie Berthiaume, décrit comme des «marchands de bonheur». Ils seront près d’une cinquantaine, sur place, à faire découvrir leurs produits et services en lien avec le bonheur et le bien-être.

D’ailleurs, comme plusieurs choses peuvent nous rendre heureux et souriants, il allait de soi que la diversité des exposants soit au rendez-vous! Les gens rencontreront donc des professionnels oeuvrant dans des domaines aussi variés que l’alimentation, les arrangements floraux, les articles de cuisine, l’esthétique, la médecine alternative, la photographie, les vêtements et plusieurs autres.

Des conférences et ateliers viendront compléter l’offre du week-end. Les conférenciers invités sont Serge Beauchemin (Dans l’œil du Dragon), le samedi à 13h30, et Karine Drouin (Miss Bonheur – auteure, coach et conférencière), le dimanche à la même heure. Les fondatrices des entreprises Sois et aime et Expert confiance animeront des ateliers le samedi (respectivement à 11h et 15h), tandis que le duo OmKarma offrira une séance de yoga méditation de 90 minutes le dimanche à 10h30.

«Le but, c’est de faire vivre une expérience positive aux visiteurs tout en mettant en valeur des entrepreneur(e)s d’ici»

– Émilie Berthiaume

«Le volet du samedi est davantage axé sur le [bonheur et bien-être] professionnel, tandis que le dimanche, c’est plus sur le [bonheur et bien-être] personnel. Le but, c’est de faire vivre une expérience positive aux visiteurs tout en mettant en valeur des entrepreneurs – majoritairement des femmes – d’ici», explique Émilie Berthiaume, qui est aussi présidente du Regroupement des femmes de carrière de la Mauricie.

Elle a d’ailleurs fait aller ses contacts pour regrouper la crème des exposants. Ceux-ci proviennent principalement de Bécancour et Trois-Rivières, mais aussi de Sherbrooke, de la Beauce et de Montréal. «L’an passé, on a réuni 33 exposants, dont 14 du Regroupement des femmes de carrière. Cette année, j’ai de la place pour en accueillir 50. Pour le moment, 44 ont confirmé leur présence», se réjouit l’organisatrice.

Vaincre la grisaille automnale

C’est pour permettre à tous de vaincre la grisaille de l’automne qu’Émilie Berthiaume a mis sur pied ce Salon à la thématique pour le moins inusitée.

Elle confie que par le passé, elle a été victime de dépression saisonnière. «J’en ai souffert de 2009 à 2013. La façon que j’ai trouvée pour la vaincre a été de m’entourer de personnes positives, joyeuses et pleines d’énergie, et de m’attarder aux petits bonheurs que la vie offre au quotidien.»

C’est cela qu’elle a souhaité reproduire à grande échelle par la tenue du Salon Vitalité. «Ce Salon fait la promotion du bonheur. C’est une façon de s’évader de la grisaille. Il fait du bien», conclut-elle.

L’entrée est gratuite. Pour assister aux conférences et à l’atelier de yoga méditation, on doit se procurer des billets ($). Ils sont en vente au www.salonvitalite.com.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des