Saint-François-du-Lac: une trentaine de terrains résidentiels seront développés

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Saint-François-du-Lac: une trentaine de terrains résidentiels seront développés
Pascal Théroux, maire de Saint-François-du-Lac. (Photo : Marie-Eve Veillette)

SAINT-FRANÇOIS-DU-LAC. D’ici la fin de 2020, si tout va bien, la municipalité de Saint-François-du-Lac accueillera un nouveau développement domiciliaire. Celui-ci sera situé tout près de l’école Vincent-Lemire, du terrain des loisirs et de la salle communautaire.

Une trentaine de terrains seront à vendre, confie le maire, Pascal Théroux. Mais avant d’entreprendre le défrichage, une demande de dézonage sera adressée à la Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ).

«Le promoteur est prêt et de notre côté, on veut que ça soit déployé le plus tôt possible. Par contre, obtenir la réponse de la CPTAQ peut prendre jusqu’à un an», indique le maire, qui espère depuis longtemps l’arrivée d’un tel projet dans la municipalité.

«Je souhaitais déjà trouver un promoteur du temps où j’étais conseiller. Maintenant qu’on en a un, on ne le lâchera pas!», sourit-il.

Le maire mentionne que pour l’instant, les seuls terrains disponibles pour de la construction résidentielle à Saint-François-du-Lac sont des terrains vacants situés entre des maisons déjà construites. «Les jeunes familles veulent être ensemble, dans un quartier résidentiel, juge M. Théroux. Comme on n’en a pas, les gens se tournent vers des villes comme Nicolet ou Drummondville.»

Pourtant, fait-il remarquer, Saint-François-du-Lac a une belle qualité de vie et du dynamisme économique à offrir. «On a plusieurs industries, comme Nova Bus, les camions à feu, le centre de location… Si on veut continuer à se développer, on a besoin d’attirer du monde. C’est en leur offrant de beaux terrains qu’on réussira à le faire.»

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des