Retour en piste mouvementé pour Marc-Antoine Camirand

Collaboration Fanny Brouillette

Retour en piste mouvementé pour Marc-Antoine Camirand
Marc-Antoine Camirand (Photo : (Photo Matthew Manor))

Marc-Antoine Camirand était fébrile de revenir en piste après près de deux ans d’absence, dimanche dernier, alors que sa Chevrolet Camaro GM Paillé n° 22 était en action pour un programme double au Sunset Speedway, à Innisfil, ON, pour les première et deuxième courses de la saison en série NASCAR Pinty’s. Bien qu’il ait mené de belles batailles dans le top cinq, ses résultats ne sont pas aussi éclatants qu’il ne l’aurait souhaité pour son retour.

Le pilote de Saint-Léonard-d’Aston savait dès le départ que la tâche serait ardue, mais il anticipait son retour derrière le volant depuis un bon moment et il sentait que son équipe était très motivée à obtenir du succès sur l’ovale d’un tiers de mille.

 » Je suis impressionné par la qualité du peloton cette année. Il n’y a aucune place à l’erreur. Je sens que cette année, il faudra que tout soit en notre faveur pour obtenir des victoires, des podiums et des top cinq « , a exprimé Camirand.

Bien qu’il se soit qualifié en neuvième place, Camirand a été pénalisé de quelques positions sur la grille de départ puisque sa voiture ne respectait pas le poids minimal imposé par NASCAR. Pendant la première des deux courses, il a dû remonter le peloton non pas une, mais deux fois, après qu’il ait été envoyé en dérapage. Il s’est finalement classé septième au terme du Frontline Workers 125.

 » Ça a brassé pas mal pour la première course cette saison ! J’ai eu un retour mouvementé ! Pendant la première course, je sentais que ma voiture n’était pas parfaite. Entre les deux épreuves, l’équipe 22Racing a fait pas mal de changements pour corriger le sous-virage sur la Camaro GM Paillé n° 22 « , a raconté le pilote.

Prenant le départ de la deuxième course en huitième place, Camirand a été en mesure de rejoindre le top cinq tôt dans la course. Bien qu’il ait été coincé sur la ligne extérieure lors de relances, il a été en mesure de conserver son bon rythme.

Marc-Antoine Camirand était en bonne voie pour récolter son premier top cinq de la saison quand une neutralisation avec quelques tours à faire seulement a forcé la course à aller en prolongation NASCAR. Après la relance, il a été heurté par l’arrière, au tout dernier virage du dernier tour de la course. La collision lui a fait perdre le contrôle de sa voiture GM Paillé n° 22, et il a finalement croisé le drapeau à damiers en 12e place.

 » Pour mon retour, je souhaitais vraiment offrir un bon résultat à l’équipe de GM Paillé. C’est frustrant, car j’étais si près de terminer dans le top cinq, dans un peloton aussi relevé. Au moins, nous savons que nous pouvons être compétitifs, la chimie est bonne avec mon chef d’équipe Randy Steckly et tout le monde chez GM Paillé et 22Racing est extrêmement motivé pour Trois-Rivières dans deux semaines « , a conclu Camirand.

Marc-Antoine Camirand et la Chevrolet Camaro GM Paillé n° 22 seront de retour en piste pour le 51e Grand Prix de Trois-Rivières, du 13 au 15 août. Camirand souhaite y améliorer son record du plus grand nombre de victoires sur le mythique circuit urbain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires