Raymond Bergeron condamné à 30 mois de prison

Par superadmin
Raymond Bergeron condamné à 30 mois de prison
Les cousines Nancy et Francine Paradis ont montré bien des émotions à la suite de la condamnation de leur oncle et agresseur à 30 mois de prison ferme.Photo Le Courrier Sud

Raymond Bergeron, accusé d’agression sexuelle sur ses deux nièces, a écopé ce matin de 30 mois de prison ferme au Palais de justice de Trois-Rivières.

Le juge Lambert de la chambre criminelle et pénale de la Cour du Québec a ainsi jugé que l’homme de 77 ans, qui avait plaidé coupable, devrait faire plus que purger une peine dans la collectivité comme l’avait proposé son avocat.

Après avoir mentionné plusieurs facteurs aggravants, comme très grand nombre d’agressions, l’âge des victimes et les séquelles qu’elles gardent, le juge a donc statué que Bergeron devrait purger 30 mois de prison ferme dans un pénitencier fédéral et voir son nom inscrit pendant 20 ans au registre des délinquants sexuels.

Les deux victimes, qui avaient tenu à témoigner au grand jour et à dénoncer publiquement les gestes posés par leur oncle, n’ont pu cacher leur joie devant ce qu’elles n’espéraient plus. «On pensait vraiment qu’à cause de son âge et du fait qu’il suit une thérapie, il aurait une sentence dans la collectivité. Mais finalement, on a gagné. On est passées par-dessus nos peurs et il va avoir une vraie punition pour ses gestes», a déclaré Francine Paradis, l’une des victimes. La jeune femme avait d’ailleurs, aux côtés de sa cousine Nancy, tenu à raconter son épreuve dans les pages du Courrier Sud à l’été 2007.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires