Raphaël Kiopini obtient un premier départ en monoplace

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Raphaël Kiopini obtient un premier départ en monoplace

C’est le prochain week-end que Raphaël Kiopini prendra, pour la première fois, un départ dans une monoplace après avoir passé ses deux dernières saisons du côté américain en Karting.

Le jeune pilote de 19 ans, qui avait déniché un premier contrat pour trois week-ends d’essais en Formule 1200, a donc su sortir son épingle du jeu en sortant d’impressionnants résultats au cours de cette période.

«Je me suis surpris moi-même après les dix premiers tours en juin dernier. J’étais dans la game et je savais que mon avenir se trouvait dans une formule et non en Karting», confie-t-il.

Le jeune homme s’est déniché donc un volant en Formule 1200 pour le Grand Prix de Shannonville qui aura lieu du 13 au 16 août prochain. Il sera d’ailleurs le seul québécois à compléter la grille des 15 pilotes inscrits au Championnat canadien de Formule 1200 pour les trois épreuves du week-end.

«Je suis vraiment fier d’avoir cette opportunité, je vais faire face à plusieurs pilotes expérimentés qui seront au départ», explique l’étudiant au Cégep de Trois-Rivières.

Avec une clause de performance à son contrat pour ce grand prix, Kiopini pilotera la Formule #45, voiture qui sera d’ailleurs représentée par l’entreprise nord-américaine spécialisée en médias sociaux, MarkXL Communications.

«Je suis très fier de m’associer avec cette grande entreprise pour ce week-end. D’ailleurs, je la recommande à tous ceux qui ont besoin d’aide dans ce domaine avec leurs entreprises. Je vais tout donner afin de bien les représenter.»

Rêvant à l’Indycar matin et soir, Kiopini se retrouve au pied de la pyramide dans un programme vers le Road To Indy. Pour ce premier week-end de compétition en monoplace, le jeune pilote ne se cache pas que les résultats devront y être s’il veut continuer son cheminement.

«J’aime la pression et j’en ai même des frissons tellement que j’adore ça, chaque pilote dans ce sport est sur un siège éjectable, je vais devoir performer si je veux garder mon volant», conclut-il.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des