Quand le bois se marie aux objets du quotidien

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Quand le bois se marie aux objets du quotidien
Les œuvres d’Isabelle Forest seront exposées en novembre à la bibliothèque centrale de Bécancour. (Photo : Marie-Eve Alarie)

BÉCANCOUR. C’est par le mélange des textures réalisé grâce à une technique d’assemblage minutieuse que l’artiste Isabelle Forest transforme les matériaux bruts en véritables œuvres d’art.

L’exposition «Si j’étais un arbre», qui sera présentée en novembre à la bibliothèque centrale de Bécancour, propose une incursion dans l’univers créatif de l’artiste.

«Dans ma démarche, je veux utiliser le bois comme matériau principal. Pour moi, le bois ne meurt jamais. Je pars du principe que même abattu, il continue de vivre. Je récupère ensuite des objets du quotidien pour les intégrer au bois», explique-t-elle.

«Je me base avant tout sur la forme. Ensuite, naturellement, le reste se place au fil de mes émotions. Dans cette exposition, je m’amuse à amalgamer les rondins avec des éléments métalliques comme des robinets et des fermetures éclair», ajoute-t-elle.

Après des diplômes obtenus dans les domaines de la fonderie et des arts plastiques, Isabelle Forest s’est forgé une identité artistique unique en son genre. Ce n’est cependant que depuis deux ans qu’elle s’est davantage remis à la création, à la suite du décès d’un proche.

«Pour moi, chaque œuvre présente un message bien personnel. Autour de chaque bûche et de chaque rondin, j’essaie de le faire revivre, confie Isabelle Forest. C’est une façon de lui rendre hommage en quelque sorte. Il faut dire que de créer représente une vraie forme de thérapie. La création artistique a toujours été ma passion.»

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des