Production de cannabis: 10 mois de prison pour Vincent Couture-Jutras

Par Claude Thibodeau
Production de cannabis: 10 mois de prison pour Vincent Couture-Jutras
L'affaire a été entendue au Palais de justice de Victoriaiville. (Photo : www.lanouvelle.net)

JUSTICE. En lien avec une opération antidrogue survenue en février dernier à Princeville, Vincent Couture-Jutras, 28 ans, de Saint-Léonard-d’Aston, a été condamné, vendredi, à une peine de 10 mois d’emprisonnement, à laquelle on lui retranche deux mois et demi de détention provisoire.

Cette peine lui a été imposée pour ses plaidoyers de culpabilité aux accusations de production de cannabis et de possession de cannabis en vue de trafic.

Il a aussi plaidé coupable à une accusation de bris de condition qui lui a valu une peine concurrente de 30 jours de prison.

À sa sortie du centre de détention, il sera soumis à une période de probation de deux ans et à une interdiction de possession d’arme pour une période de 10 ans.

Le Tribunal lui interdit aussi de communiquer avec les deux complices.

Dans cette affaire, Jimmy Bergeron-Lessard a déjà écopé d’une peine de 18 mois d’emprisonnement tout en retranchant 7 mois de détention provisoire.

L’autre complice, Maxime Vigneault, a aussi reconnu sa culpabilité. Il doit revenir devant la justice le 25 janvier pour les représentations sur la peine.

Les trois individus ont été arrêtés relativement à deux perquisitions de la Sûreté du Québec le 2 février.

En matinée, les policiers ont démantelé une serre de cannabis dans un garage du 1er rang à Princeville.

Ils ont fait de même en fin de journée dans le sous-sol d’une résidence voisine.

Dans son bilan, la SQ faisait état d’une saisie de plus de 230 plants de cannabis, de plus de 70 grammes de haschisch et d’une trentaine de kilos de cannabis en vrac.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des