Printemps hâtif: la SOPFEU appelle à la prudence

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Printemps hâtif: la SOPFEU appelle à la prudence
(Photo : Photo courtoisie - SOPFEU)

INCENDIE. En ce printemps hâtif, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) lance un appel à la prudence à la population.

Elle rappelle qu’au début du printemps, la verdure n’est pas encore présente, ce qui rend les herbes mortes hautement inflammables. Le dernier hiver a reçu moins d’accumulation qu’à la normale, et le sol est plus sec. Le couvert de neige étant déjà disparu dans plusieurs régions, il ne suffit donc que de quelques heures d’ensoleillement et d’un peu de vent pour assécher les broussailles et faire augmenter le danger d’incendie.

Malheureusement, chaque printemps, de nombreux feux de végétation sont causés par des citoyens qui sous-estiment le risque associé aux brûlages de rebuts. Rappelons que plusieurs municipalités interdisent cette pratique ou exigent un permis pour réaliser un brûlage domestique. Pour sa part, la SOPFEU préconise des solutions de rechange écologiques et sécuritaires, comme le compostage, la collecte des résidus verts et le dépôt des matières résiduelles à l’écocentre.

Depuis le début de la saison de protection, déjà dix incendies ont été allumés affectant 4,8 hectares (ha) de forêt, dont 100 % sont imputables à l’activité humaine. En moyenne, la SOPFEU enregistre à cette période de l’année, quatre incendies pour 2,3 ha de forêt touchée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires