Premières Nations: un programme de maternelle 4 ans voit le jour

Premières Nations: un programme de maternelle 4 ans voit le jour
Des enseignantes fières. (Photo : Stéphane Lévesque)

ÉDUCATION. Le Conseil en éducation des Premières Nations (CEPN) a profité du rassemblement de son comité préscolaire à Nicolet pour lancer son tout nouveau programme de maternelle 4 ans.

Déployée dans 22 communautés, l’initiative se veut respectueuse de la culture, des valeurs et des traditions des Premières Nations et vise à assurer un enseignement de qualité pour l’ensemble des élèves. Présent pour l’occasion, Ghislain Picard, le chef de l’Assemblée des premières nations du Québec et du Labrador, était heureux et fier de cette réalisation.

Ghislain Picard a un de ses petits-enfants qui sera inscrit au programme dès cette année.

«C’est une belle histoire de réussite. C’est issu des besoins de la base, des parents qui voulaient un processus éducatif qui prenne en charge les enfants dès 4 ans. C’est ce qu’on célèbre aujourd’hui. En même temps, on met de l’avant la notion d’être apprenant toute la vie durant. On avait le collège Kiuana pour les jeunes adultes et on a maintenant la maternelle 4 ans», s’est exclamé Ghislain Picard.

Du côté d’Odanak et de Wôlinak, tenant compte du fait qu’il n’y a pas d’école dans ses communautés autochtones, les enfants de 4 ans continueront de fréquenter les écoles de Pierreville et de Bécancour.

«Des pourparlers sont en cours avec la Commission scolaire la Riveraine pour intégrer au cursus des éléments culturels et historiques des Abénakis», a précisé Daniel G. Nolett, directeur général du Conseil des Abénakis d’Odanak.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des