Le pont Laviolette en rafale

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Le pont Laviolette en rafale
Pont Laviolette (Photo : Photo Marie-Eve Alarie)

Pont à péage?

  • Au départ, le pont Laviolette était censé être un pont à péage.  Les plans ont changé quand le gouvernement a dit «oui» au projet

 

Du rouge au vert

  • Lors de sa construction, le pont Laviolette était rouge. C’était la couleur de la couche d’apprêt. Ce n’est qu’une fois terminé qu’il a été peint en vert, sa couleur officielle.

    Le pont Laviolette avant d’être peinturé en vert.

(Photo gracieuseté – famille de Gérard Gauthier)

 

Travailleurs sous pression

  • Il ne fallait pas avoir peur de l’eau et des hauteurs pour participer à la construction du pont. Mais surtout, il fallait avoir des nerfs d’acier et une endurance à toute épreuve. Certains travailleurs passaient leur quart de travail au fond du caisson pour y pomper le sol fluvial. En y ressortant, il n’était pas rare qu’ils se mettent à saigner du nez, des yeux et de la bouche en raison d’une variation de pression de l’air trop drastique.

    Un des cylindres qui permettaient d’accéder au sol fluvial.

(Photo gracieuseté de Gaëtan Lapierre)

Circulez!

  • Aujourd’hui, environ 39 000 véhicules circulent chaque jour sur le pont Laviolette. En 1975, on en comptait 14 000.

    La voie actuelle du pont Laviolette.

 

 

En tracteur par droit acquis

  • La famille Proulx, de Nicolet, détient un droit acquis exclusif pour traverser le pont Laviolette à bord de sa machinerie agricole. Le paternel, François Proulx, cultivait des terres des deux côtés du fleuve St-Laurent et faisait des allers-retours sur le pont à quelques reprises dans l’année, principalement lors des semailles et des récoltes. La traversée du pont se faisait en dehors des heures de grand trafic et était escortée. La famille ne s’est pas prévalue de ce droit depuis 2015, ayant vendu une partie de ses terres.

 

En bon état

  • À ce jour, entre 200 M$ et 250 M$ ont été investis pour l’entretien et le maintien du pont.

    Le pont Laviolette vu du fleuve.

(Photo gracieuseté de Carole-Anne Bonnafé)

 

Jumeaux… ou presque

  • D’autres pays dans le monde ont un pont semblable au pont Laviolette, c’est-à-dire un pont avec une structure de type «Arc à treillis métallique à tablier intermédiaire». C’est le cas, entre autres, de l’Angleterre, des États-Unis, de la Corée du Sud, de la Chine et du Panama.

 

De 50 M$ à 1 G$

  • Le coût de construction du pont s’élève à 50M$. Aujourd’hui, il en coûterait 1 milliard $ pour construire la même infrastructure.

 

De la grande visite

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des