Les meilleurs espoirs de la balle rapide à Saint-Léonard-d’Aston

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Les meilleurs espoirs de la balle rapide à Saint-Léonard-d’Aston
L'entraîneur Jean-Yves Doucet, le maire Jean-Guy Doucet, le joueur d'avant-champ Isaac Lefebvre, et le président de l'événement, Denys Guévin. (Photo : Sébastien Lacroix)

SOFTBALL. Après le succès remporté par le Championnat du monde de Jorkyball, Saint-Léonard-d’Aston s’apprête à vivre au rythme d’un autre événement sportif d’envergure.

Le championnat canadien de balle rapide des moins de 23 ans se tiendra du 30 juillet au 5 août et promet du jeu de haut niveau aux amateurs. Ce sera une occasion unique de voir en action les plus beaux espoirs de cette discipline au pays.

Saint-Léonard-d’Aston est d’ailleurs une habituée de ces grands rassemblements de la balle rapide. Il s’agira en effet du cinquième championnat national à s’y tenir depuis l’an 2000. L’accueil et le travail des bénévoles des championnats de 2000, 2006, 2010 et 2013 ont permis à la municipalité de se forger une belle réputation.

Il faut dire que ces événements ont mobilisé plus de 125 bénévoles du milieu, des partisans ont rempli les gradins à pleine capacité lors des matchs en soirée, les commanditaires locaux ont été au rendez-vous et les médias ont assuré une couverture complète.

Softball Canada n’a donc pas hésité à confier à nouveau l’organisation à cet endroit qui est reconnu comme étant la capitale ou la Mecque de la balle rapide en raison de la longue tradition qui y existe pour cette discipline.

Une excellente nouvelle si l’on considère que le comité organisateur estime les retombées économiques à plus de 100 000$ pour l’hébergement, la restauration, le transport, le tourisme et les marchands locaux.

De grands objectifs pour l’Express

Il sera aussi intéressant de suivre le parcours de l’équipe du Québec, qui sera représentée par l’Express de Saint-Léonard-d’Aston au sein de laquelle s’aligneront plusieurs joueurs de la région. Si on ne peut jamais rien tenir pour acquis, la troupe de Jean-Yves Doucet et de Michel Leclair peut prétendre aux grands honneurs.

Il s’agit d’ailleurs du même noyau de joueurs qui avaient fait vibrer le village, en 2013, en remportant la médaille d’or au championnat canadien midget, devant des partisans en délire. Ils avaient réédité l’exploit trois ans plus tard, au championnat canadien junior, à Tavistock en Ontario. L’an dernier, l’équipe avait décroché la médaille de bronze lors des Jeux du Québec, à Winnipeg.

Quelques-uns des éléments de l’équipe ont fait partie d’Équipe Canada lors du Championnat des derniers championnats du monde junior. C’est le cas de l’entraîneur Jean-Yves Doucet et du joueur d’avant-champ Isaac Lefebvre, tous les deux de Saint-Léonard-d’Aston, qui ont été les deux seuls représentants du Québec lors du Championnat du monde, qui s’est tenu au début du mois et où le Canada a pris la quatrième place.

Les deux avaient également participé à la conquête du bronze en 2016, en compagnie de Samuel Desmarais, de Nicolet, de Marc-André Villeneuve, de Saint-Léonard-d’Aston, ainsi que d’Alexandre Lemieux et de Daniel Godbout, de la région de Bellechasse.

William Richard, de Saint-Léonard-d’Aston, Guillaume Fournier, de Sainte-Perpétue, Gabriel Désilets, de Saint-Wenceslas, Vincent Gaudet, de Daveluyville, et Marc-Antoine Demers, de Deschaillons, sont les autres joueurs de la région au sein de l’équipe. Anthony Dumont-Bouchard, William Guay, Anthony Godbout et Joey-Trottier-Simard viennent compléter la formation.

Des joueurs à surveiller

Quelques athlètes seront également à surveiller au sein des autres formations, dont l’Ontarien Tyler Randerson, qui est considéré comme l’un des meilleurs lanceurs juniors au monde. Il canonne des balles à 82 miles à l’heure, comparativement à 70 pour la majorité des artilleurs qui s’exécuteront.

Kirk Santala, un Ontarien qui a joué pour l’express au cours des trois dernières saisons sera aussi à surveiller avec la formation d’Owen Sound Ontario. Rowan Sears et Alex Anthony, de la Nouvelle-Écosse, sont également des joueurs dominants.

En plus de l’Express de Saint-Léonard-d’Aston , les trois équipes de l’Ontario, celle de la Nouvelle-Écosse et la formation de Saskatoon seront parmi les équipes à surveiller.

Le président d’honneur, Rodger Brulotte, sera sur place pour commenter le concours d’habileté qui aura lieu le 30 juillet. Son célèbre «Bonsooooooir… elle est partie» devrait résonner au-delà des frontières de la municipalité!

Pour assister à l’événement, il sera possible de se procurer un passeport en prévente de 35$, ou de 40$ à la porte. Le prix du billet journalier sera de 8$.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des