Le personnel de soutien scolaire manifeste

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Le personnel de soutien scolaire manifeste

RÉGIONAL. Les membres du Syndicat du soutien scolaire de la Riveraine manifesteront à deux endroits ce matin: devant le Centre des arts populaires de Nicolet et l’église de Gentilly. Ils mettront en application le mandat de grève obtenu le 23 avril avril dernier étant donné qu’aucune entente n’est intervenue entre la Fédération du personnel de soutien scolaire et le gouvernement Legault.

Tel qu’annoncé, ils ne feront pas de lignes de piquetage afin de «ne pas empêcher les services des enseignantes et des professionnels» et retarder les apprentissages académiques des élèves «qui vivent déjà une année particulière».

Leur absence cause toutefois «un bris de service pour plusieurs élèves au secteur jeune, notamment au niveau du service de garde, de la surveillance du midi, du secrétariat, de l’accompagnement en classe et de la mise en place des mesures sanitaire», avise le Centre de services scolaire de la Riveraine, qui a déjà signifié aux parents qu’il ne sera pas possible de maintenir les cours en présentiel. C’est donc l’enseignement à distance qui s’impose ce mardi 4 mai pour les élèves des écoles primaires et secondaires.

En ce qui concerne ceux de la formation professionnelle et la formation générale des adultes, les cours sont maintenus dans les différents centres, mais sans transport scolaire.

Le personnel de soutien scolaire réclame de meilleures conditions de travail et salariales et dénonce la précarité des emplois, les horaires brisés, la sous-traitance et la pénurie de main-d’œuvre. Il estime qu’en se retirant du réseau de l’éducation le temps d’une journée, il parviendra à démontrer l’importance de son rôle autant à la population et au gouvernement.

«L’école, telle qu’on la connait en 2021, ne serait pas la même sans nous. Il est triste d’en être rendu à devoir tous s’absenter en même temps pour faire réaliser au gouvernement notre importance dans le réseau scolaire», indique Claire Blondin, présidente du Syndicat du soutien scolaire de la Riveraine, qui représente 550 membres de plus ou moins 30 catégories d’emploi réparties sur le territoire du Centre des services scolaire de la Riveraine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires