Perpétuelle «fringance» familiale

Photo de Stéphane Lévesque
Par Stéphane Lévesque
Perpétuelle «fringance» familiale
Un gros de party de famille le 4 août 2019. (Photo : Stéphane Lévesque)

CULTURE. Au grand plaisir de ses milliers de fidèles multigénérationnels des quatre coins du Québec, les Cowboys fringants sont venus énergiser, à nouveau, le Festival du cochon de Sainte-Perpétue avec un spectacle généreux de plus deux heures.

«À Sainte-Perpétue, les gens qui sont impliqués sont fiers. On ressent cela quand on vient ici. Le Festival du cochon ça crée de la fierté» – Karl Tremblay

«Ce n’est pas la première et ce n’est pas la dernière fois», a déclaré le prêtre de la grande messe Karl Tremblay sous un tonnerre d’applaudissements des petits et des grands. Car, il faut le savoir, les fans de la première heure du groupe de Repentigny by the Sea ont maintenant des enfants qui, un jour, en auront autant.

«De voir que nos fans amènent leurs enfants au spectacle, ça nous rappelle que ça fait longtemps qu’on est là», constate en riant le chanteur qui a fondé le groupe avec Jean-François Pauzé il y a bientôt 25 ans. «Mais c’est vraiment cool de voir des enfants à nos spectacles. Ça fait vraiment des gros partys de famille».

«On est chanceux de ratisser large et d’avoir une deuxième et une troisième génération qui nous suivent. C’est pour cela que l’on dure», acquiesce la multi-instrumentiste de talent qu’est Marie-Annick Lépine.

Comme le chœur improvisé d’enfants a entonné pour conclure un spectacle que l’on n’oubliera pas, la tradition se poursuivra Tant qu’on aura de l’amour. Et de l’amour pour les Cowboys fringants il y en eu, il y a et il y en aura!

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des