Pavillon COVID-19 à l’ENPQ: les derniers patients quittent aujourd’hui

Photo de Rédaction - Le Courrier Sud
Par Rédaction - Le Courrier Sud
Pavillon COVID-19 à l’ENPQ: les derniers patients quittent aujourd’hui
L’ENPQ s’est engagée auprès du CIUSSS MCQ à poursuivre le prêt de son pavillon d’hébergement selon ses besoins. (Photo : courtoisie)

NICOLET. Le centre désigné d’hébergement lié à la COVID-19 de l’École nationale de police du Québec (ENPQ) fermera officiellement ses portes aujourd’hui, alors que les dernières personnes hébergées quitteront les lieux. Son implantation aura permis de soutenir plusieurs ressources d’hébergement dans la communauté depuis son ouverture au mois d’avril dernier, a fait savoir le CIUSSS MCQ cet après-midi.

«Ce projet n’aurait pu être réalisé sans la générosité et la collaboration de l’établissement hôte», indique le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec dans un communiqué acheminé aux médias. «Nous sommes très reconnaissants du soutien de l’École nationale de police du Québec dans ce projet qui a été essentiel au cours de la dernière année pour prêter main-forte dans la lutte contre la COVID-19. Nous tenons à remercier l’ENPQ et l’ensemble de la communauté de Nicolet pour leur accueil», partage Nathalie Boisvert, présidente-directrice générale adjointe du CIUSSS MCQ. Outre l’hébergement, l’ENPQ a également assuré la production des repas, la buanderie et l’entretien ménager des lieux.

Les résidents des diverses ressources d’hébergement atteints de la COVID-19 qui nécessitent des soins pourront être accueillis à l’unité désignée COVID-19 basé au Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) de Trois-Rivières. Il est à noter que le centre d’hébergement de l’ENPQ pourrait être à nouveau en fonction en 48 heures si la situation le requiert.

Rappelons que des travailleurs de différents milieux – tant de firmes privées qu’issus de CHSLD, de groupes de médecine familiale (GMF), de services de réadaptation et de santé mentale, ainsi que plusieurs retraités – ont uni leurs forces pour prendre soin et accompagner les personnes hébergées.

«Je tiens à saluer le travail remarquable des nombreux intervenants qui ont œuvré au site d’hébergement alternatif de Nicolet. Tout le personnel s’est rallié pour offrir des soins humains auprès de chaque personne. C’est une réussite dont chacun peut être fier», ajoute Mme Boisvert.

La fermeture de l’hébergement alternatif de l’ENPQ signifie également le retour des différents intervenants vers leurs équipes de travail respectives. Ce personnel libéré permettra de poursuivre la reprise des activités de plusieurs secteurs.

 

Faits saillants

  • Site en fonction du 19 avril au 14 juillet 2020 et du 8 octobre 2020 au 17 mars 2021
  • Près de 500 personnes hébergées
  • Plus de 110 employés provenant de différents secteurs

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Odiana charland
Odiana charland
26 jours

Le publique demande les vraies statistiques officielles, chaque fois que le centre de police a receuilli des gens du ciusss ou autres pour pandémie 2020,2021, à été ouvert en 2 reprises???…Merci de répondre, décortiquer, la provenance des gens, leur âge, à suivre,…