Patrimoine Bécancour va s’agrandir

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Patrimoine Bécancour va s’agrandir
Le presbytère de Sainte-Angèle-de-Laval, où loge Patrimoine Bécancour. (Photo : Marie-Eve Veillette)

BÉCANCOUR. À l’étroit dans ses locaux actuels, Patrimoine Bécancour pourra respirer davantage, et même bonifier son offre de services au cours des prochains mois. À partir de juillet, l’organisme basé dans le presbytère de Sainte-Angèle-de-Laval prendra possession de tout le rez-de-chaussée et investira 63 000$ pour le réaménager.

«La Corporation de développement communautaire, qui occupe une partie du rez-de-chaussée, déménagera dans des locaux plus grands cet été. À la fin de leur bail, nous les reprendrons et y installerons nos bureaux administratifs, ce qui nous permettra d’agrandir considérablement notre Carrefour d’entraide en généalogie», fait savoir Nathalie Martin, coordonnatrice administrative.

Pour le moment, seulement huit personnes à la fois peuvent bénéficier des services du Carrefour, ajoute-t-elle. «Après les travaux, nous pourrons en recevoir jusqu’à douze. Ce sera plus spacieux, et beaucoup plus agréable et lumineux pour les chercheurs. Nous allons aussi équiper le Carrefour de nouvelles tables et chaises d’ordinateurs, et rendre le tout vraiment fonctionnel. Nous voulons aussi climatiser les lieux.»

L’ancien Carrefour deviendra une salle d’archives ouverte au public. L’équipe de Patrimoine Bécancour y aménagera une voûte où elle déposera toutes ses archives actuelles et futures. «On a le mandat de conserver les archives privées des organismes et des citoyens de Bécancour qui le souhaitent. Par exemple, nous allons bientôt recevoir six grosses filières contenant les recherches de fonds fonciers d’un notaire. Sur le site du gouvernement, consulter ce genre de document est payant, mais ici, les gens pourront le faire gratuitement lorsqu’on ouvrira au public.»

À ce nouveau service de consultation d’archives s’ajoutera celui de prêt de livres. En effet, le petit bureau adjacent à la nouvelle salle d’archives sera transformé en petite bibliothèque où il sera possible, pour les membres de Patrimoine Bécancour, d’emprunter des biographies et des romans historiques.

Patrimoine Bécancour a déjà reçu des confirmations de subventions pour son ambitieux projet. La Ville et la MRC de Bécancour lui octroieront 18 800$. Puisque l’organisation modifiera son système de chauffage pour passer de l’huile à l’électricité, elle recevra aussi de l’argent du programme Chauffez Vert. Elle est également en attente d’un montant de 25 000$ du programme Nouvel Horizon pour l’aider à changer ses planchers, sa fenestration et sa peinture.

«Nous voulons que tout soit terminé pour la fin de l’été, à temps pour le début de notre calendrier d’activités», précise Mme Martin.

Plus beau

Juste avant de revoir tout son intérieur et son confort général, Patrimoine Bécancour s’attaquera à l’aménagement paysager du presbytère. Dès ce printemps, le terrain avant se refera une beauté en collaboration avec l’école d’agriculture de Nicolet (département de l’horticulture).

«En décembre dernier, sept équipes d’étudiants nous ont présenté des plans d’aménagement. Nous en avons choisi un, auquel nous avons apporté quelques modifications. Il ne nous reste maintenant qu’à préciser l’ordre des travaux avec l’aide des professeurs.»

Grosso modo, le nouveau look du parterre comprendra une allée centrale en forme de T, qui mènera jusqu’au balcon. Au centre, un grand rond hébergera un cadran solaire. Ce projet ne bénéficie d’aucune subvention. Il est financé uniquement par des dons. Pour le moment, 5000$ ont été amassés. «Une dame ayant à cœur le projet nous a remis à elle seule 2000$», révèle Nathalie Martin, ajoutant que Patrimoine Bécancour tentera prochainement de s’entourer de partenaires désireux de prêter de la machinerie ou des bras pour réaliser le projet.

 

 

<@CP>(Photo Marie-Eve Veillette)<@$p>

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des